Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 05:33

logo-glenans 200[1]

Dans le monde de la voile en France, le club nautique des Glénans possède une solide réputation. La qualité des enseignements sur toutes classes de bateaux et les exigences de en terme de sécurité sont largement reconnus.

Le premier centre a été crée en 1947, sur l’île de Penfret dans l’archipel des Glenan, par Philippe Viannay  et sa compagne dans le contexte de la libération.

Durant les derniers mois de l’occupation Allemande,  les maquis ont accueillis de nombreux jeunes. En particulier depuis 1943, un nombre de plus en plus important d’homme ayant fuit les  camps du travail  obligatoire (STO). Une génération entière qui n’avait pu suivre des études et qui à la libération se sont retrouvés sans formation, les armes à la main et avec une vision assez romantique de cette vie en communauté.

C’est dans la perspective de donner une chance à cette jeunesse désœuvrée que  Philippe Viannay  et sa compagne ont créé  l’Association nautique CFI,  type loi 1901, qui s'appellera par la suite le Centre Nautique des Glénans (CNG).    

  img1 14[1] "Les Glénans" La voile à la bande rouge

Philippe Viannay, né en 1917 et décédé en 1986, était un résistant et journaliste et français.

Il fut le dirigeant principal de Défense de France, mouvement clandestin dont le journal éponyme lancé en 1941 est à l'origine directe de France soir.

S’imposant à la tête du mouvement «  Résistance » qui prépare l’agrégation regroupe des réseaux non-Communistes, il affiche dans un premier temps un soutien indéniable au maréchal Pétain. En 1942, il se marie avec une étudiante en Géographie d’origine Russe qui collabore au journal, Hékène Mordkovitch athée et de gauche.

Par la suite optant pour le Général de Gaulle il s’impose sous le nom d’Indomnitus comme un des principaux animateurs de la presse clandestine. À partir du printemps 1944, Philippe Viannay infléchit son action de la résistance civile vers la lutte armée. Il assume des fonctions dirigeantes à la tête des maquis de la Seine et Oise. Blessé de sept balles en juillet 1944, il reçoit la Croix de la libération et publie la même année un livre « Nous sommes tous des rebelles ». En octobre 1944, il est nommé à l’Assemblée consultative, mais il donne sa démission au bout de quelques mois faute d’avoir pu y mener une action politique et sociale.  

La réussite de cette entreprise humaine doit être associée aux travaux de Jean Jacques Herbulot architecte et régatier, qui dessinera en 1951 Le Vaurien dériveur léger monotype dessiné  pour cette école de voile des Glénans.

 vaurien-gre-1-.jpgLe Vaurien doté d'un accastillage minimaliste, il est conçu pour être réalisé dans une seule feuille de contreplaqué marine. À sa sortie, il est cinq fois moins cher que les dériveurs équivalents et crée un "choc culturel" dans le milieu des yachts clubs traditionalistes avec l'arrivée en masse de pratiquants issus de classes moins fortunées.

 

Devant les qualités marines évidentes de cette coque, Philippe Viannay et le centre des Glénans, en demande une version à voile pouvant accueillir six personnes, cette embarcation a été très utilisée par les écoles de voiles dans les années 1960 à 1990.

Après le succès explosif du premier bateau de ce type, le Vaurien, J-J Herbulot s’intéresse à l’initiation à la croisière côtière et il dessine la caravelle en 1953 et le Corsaire en 1954

Un autre bateau fera également la légende du centre des Glénans. La « Sereine » est un côtre bermudien de 12,50 m dessiné par le charpentier de marine Henri Dervin et lancé en 1952 en Bretagne. Propriété des Glénans, elle est utilisée comme bateau école depuis sa création. Entre 1952 et 1998 elle a parcouru plus de 150 000 milles nautiques et formé à son bord plus de 5 000 équipiers. Classée monument historique en 2001, restaurée en 2005, elle navigue toujours pour l'école.

 

Les Glénans possèdent aujourd’hui une large flotte répartie sur de nombreuses bases en France

A retrouver su le site         http://www.glenans.asso.fr/index.php

 Centre-Nautique-Des-Glenans-Le-Cours-Des-Glenans-Livre-8941

 

A noter : Le nom du centre nautique s’écrit bien au pluriel par contre L'archipel des Glénan (au sud de Concarneau) à lui, s'écrit toujours sans "s" ("Glénan" est un pluriel en breton)

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Voile et Voiliers
commenter cet article

commentaires

cecyle 04/03/2012 10:52

Comme dans toute mauvaises choses on en trouve des bonnes!
La guerre fut aussi une occasion de rassembler des gens...
Merci pour la ptite histoire msieur Dan!
BOn dimanche bisous

libre necessite 04/03/2012 12:03



Oui miss, une belle histoire d'hommes rassemblés sur les valeurs de la mer. Bises Dan



le Chaton 03/03/2012 20:56

J'aurais jamais su dire, en fait j'y connais rien en voile alors merci.... Bises Le Chaton

libre necessite 03/03/2012 22:36



Merci Chaton, on ne peut pas tout expérimenter mais je crois qu'après ta préparation de course à pieds, un bon stage de voile serait un bon objectif. Enfin moi je dis çà .... Bises dan



Stéphane 03/03/2012 19:24

Un bel article, merciiiiiiiii Capitaine Dan. A bientôt.

libre necessite 03/03/2012 19:33



Merci Stéphane, vivement que je puisse retourner sur l'eau . Bonne soirée Dan



les mots écrits de Jonas D. 03/03/2012 18:21

J'avais pris en son temps (il y a un siècle, j'avais les cheveux longs et une belle impertinence) quelques cours de voile, j'apprenais sur "vaurien", puis plus tard sur "caravelle". Ton article
fait remonter ces souvenirs que je pensais avoir oublié. Ils sont bons. Amitiés.
Jonas

libre necessite 03/03/2012 19:26



Merci Jonas , j'ai fait ce même cursus avec les Glénans. Maintenant il te faut devenir un bon skipper. Amitiés Dan



flipperine 03/03/2012 17:59

passionnant les sports sur l'eau

libre necessite 03/03/2012 19:25



Merci Flipperine, une détente assurée. Bises dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->