Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 20:04

img520

 

Gilles avait totalement rénové son bateau avec tous les équipements modernes. Malgré son âge, il était tenaillé par une forte envie du grand large. Il s’en ouvrait auprès de son ami :

 « Si je m’embarquais vers l’Islande, serais-tu prêt à m’accompagner ? …Il suffirait de réunir quelques bons marins prêts à nous suivre dans cette aventure…»

Même en été, pour des navigateurs amateurs,  il n’est pas si facile de s’embarquer pour une croisière dans l’Atlantique nord.

A Paimpol, huit personnes passionnés de voile qui ne s’était encore jamais vu, se retrouvèrent, acceptant d’endurer le froid, les conditions de mer difficiles, pour naviguer ensemble près d’un mois.

Seront-ils assez aguerris pour affronter l’océan ?

Cet équipage disparate pourra-t-il surmonter les difficultés du quotidien à bord et les affres de la vie en communauté ?

 

 

http://www.edilivre.com/

Disponible également à la Coop Breizh (Lorient)

 

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 08:51

image_27569_1_20304_1_9323_1_38646_1_32071-2-.jpg

 

 

Avec la disparition de nombreuses industries et une décentralisation administrative insuffisante,  la vie économique de ce coin de Bretagne est fortement ébranlée.

Préserver les emplois, assurer aux enfants une bonne  éducation pour préparer leur l’avenir et entretenir un lien étroit avec les anciens pour qu’ils profitent de leurs vieux jours en toute quiétude et préserver l’histoire familiale... 

Sur fond de lutte sociale, deux frères se mobilisent pour défendre à la fois la menuiserie qui les emploie et l’équilibre familial fragilisé par la maladie, l’amour et la mort.

Leur attachement à leur Bretagne natale, la solidarité ouvrière, les liens affectifs profonds qui rapprochent les deux frères parviendront-ils à résister à ces tempêtes ?

 

http://www.edilivre.com/

Disponible également à la Coop Breizh (Lorient)

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 05:36

img497.jpg

On peut se questionner sur l’opportunité d’emporter un livre qui s’intitule « Pluies de saison » pour passer quelques jours sur l’île d’Ouessant. Après des mois de pluie et de froidure, après plusieurs semaines sans que le printemps daigne s’imposer enfin avec quelques rayons de soleil et ses premières floraisons

 Certains répondront qu’il s’agissait d’une faute d’inattention alors que autres parleront d’une pure insouciance. Quoi qu’il en soit après les longues promenades sous les bourrasques de vent, le long des côtes rocheuses de l’extrême ouest, je me retrouvais chaque soir à la veillée au coin du feu, avec quelques contes et nouvelles écrites par mon ami, Jean Pierre Tondini, plus connu par certains sous le pseudonyme de Jonas.

Avec lui, le temps d’un  «Conte d’été » j’ai passé des vacances imaginaires dans un château médiéval. J’ai suivi avec « Monsieur Pipp » une représentation théâtrale bien étrange  

Pour ne pas déflorer la chute d’une seule de ces belles histoires, je ne vous raconterai rien des « Trois légataires », de « La passante » ou de ce « Vingt quatre décembre ».

Si sur mes recommandations, vous voulez découvrir aussi quelques unes de ces expressions fameuses qui  éclairent ces récits savoureux:

« Ses lèvres se tordaient à tracer un sourire que son foie teintait de jaune »  …   « La mouche s’étale, foudroyée, dans la crasse du sol » …    « Le billet passe de main-donneuse en main-captive» …   « Ses yeux pourris par l’opium semblaient avoir disparus au fond des orbites» …   «Arthur déteste le superflue et le désordre désordonné » …

Comme moi vous lui accorderez un indéniable sens théâtral et une aisance à jouer avec les mots, dans des textes où une authentique humanité est toujours présente.

Salut l'artise

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 06:17

 

  img288

 

Noël se prépare

 

Un sapin aux mille reflets

 

La fête sera belle

 

 

 

Des chants dans toute la maison

 

Un grand diner aux chandelles

 

 

 

 

                                                                                  Image

 

Un très bon Noel à tous, Nedeleg laouen comme on dit par ici ... je vous retrouverai l'an prochain

 

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 05:29

Je ne suis qu’un pauvre Breton à le retraite et pourtant figurer vous que j’ai été poly-tagué, Tri-tagué pour être exact. Je dois ces distinctions amicales à trois charmantes femmes (Rose, le Chaton et Valdy) que j’ai fait l’erreur d’aller visiter sur leur blog respectif, malgré le plaisir intense de les lire régulièrement. Je précise que je ne garde aucune rancune envers ces trois bougresses que j’adore.

 

Les questions de Valdy  link

1-La musique qui te fait danser :

Toutes les musique chez moi déclenchent de mouvements que je pourrais qualifier de compulsifs. Je pratique  les danses de salon et les danses Bretonnes. Mon plaisir ultime est une mazurka  dansée  avec mon amie, excellente cavalière.

2-Le film qui te fait pleurer :

Ils sont assez nombreux en fait. « L’arbre de Noël » avec Bourvil, « Ghost » avec Demi Moore et Patrick Swayze,  « Les citronniers » avec Hiam Abbas, « Avoir vingt ans dans les Aurès » de René Vautier, « le fils préféré » de Nicole Garcia, …

3-Ton méchant de cinéma le plus réussi : Sans doute un petit penchant pour Hannibal Lecter

4-Tu es élu(e) à la Présidence de la République, ta première décision :

 J’augmente le SMIC de 50% mais dans la foulée, je nationalise les banques, j’organise une quête pour payer le budget militaire  et je répartis l’argent  entre Santé et éducation, je procède à des élections constitutionnelles pour rédiger la constitution de la 6eme république…arrêtez moi ou je fais un malheur !

5-La chanson que tu chantes si on te pousse un peu : « Suzanne » accompagné à la guitare

6-Les vacances : bleues, blanches ou vertes (ou toutes à la fois) : j’en ai aussi des rouges avec  plein de drapeaux mais j’aime bien les bleues.

7-Quel(le) acteur (trice) porte tes valeurs (esthétiques ou caractérielles) en un mot, tu pourrais être :    

je suis bien tenté par Juliette Binoche que j’adore mais celui qui représente le mieux mes valeurs c’est sans doute jean pierre  Daroussin pour tourner au moins une fois un film de Guédiguian.

8-Deux livres sur l’ile déserte (bon trois si tu ne peux te résoudre à l’abstinence livresque)

 Difficile choix. Probablement « le Mythe de Sisyphe de Camus », « L’Équation du nénuphar » d’Albert Jacquard, « la philosophie de sciences » d’Auguste Comte et un quatrième « Septentrion » de Louis Calaferté car je n’ai jamais su compter.

9-Le bureau des plaintes (une seule à la fois- sauf celle d’être taguée, œuf corse) : Je râle souvent, je me révolte parfois, je ne me plains jamais.

10- Dans l’Histoire, tu te projettes à quelle époque ? Scientifiquement et artistiquement je vis bien mon époque, mais j’aurais aimé croiser le Ché , faire des photos avec Cartier Bresson, tourner avec Hitchcock, Monter sur les barricades en 1789, en 1848, en 1871 pendant la Commune de Paris car en 1968 j’y étais déjà, Discuter avec Platon, danser le tango à Buenos-Aires dans les années 30, Regarder travailler Camille Claudel, 

11- Restaurant ce soir :

 gastronomie du terroir ou cuisine du monde ? Produits du terroir avec les épices du monde

 

Les questions du  chaton  link

  1-Quel sport tu n’aimes pas ?

  Tous les sports automobiles et le cricket auquel je ne comprends rien

   2-Qu’est que tu ne manges pas au petit-déjeuner ? 

Des œufs avec du bacon et du camembert dans mon chocolat.

   3- Qu’est que tu ne fais pas le dimanche ?  Du vélo sur les chemins côtiers car trop de monde se promène, aller à la messe, Jouer à la bellotte ou au Bridge, me promener nu pour aller à la boulangerie,

    4-Qu’est-ce que tu ne portes jamais ?  Un survêtement avec des mocassins vernis noirs

  5- Quel voyage tu ne feras pas ?  Aller dans la lune et tout l’univers en général parce que je connais déjà, le pèlerinage de Chartres, Aller au Parc des princes voir un match du PSG, 

    6- Que ne mélanges-tu pas à ton eau ?  Je ne mélange jamais rien avec mon eau qui est déjà un mélange de Badoit rouge et de Perrier bleu pour obtenir la bonne taille de bulles

    7 -Que n’achèteras-tu jamais ?  Un 4X4 , une Mercédès ou une BMW, une baguette de pain sous cellophane au super marcher, un chapeau haut de forme car j’ai une tête à bonnet, un plat cuisiné congelé, des fraises d’Espagne, des kiwis d’Afrique du sud ou des pamplemousses d’Israël, un transat sur une plage privée, une Rolex car j’aurais l’impression d’avoir gâché ma vie,  Une cassette porno parce que je n’est plus le lecteur, un jet sky, une crème antirides, une tablette de chocolat au lait car je n’aime que le noir avec des amandes, Une écharpe de foot ou un ti-short de l’UMP, Une boule de neige avec la basilique de Lourdes…

    8- Que n’aimes-tu pas danser ?  Question difficile car je danse toutes les danses même très mal mais ni le menuet ou la danse des derviches tourneurs.

9- Quelles phobies n’auras-tu pas ?  Les huitres plates Belon, le chocolat noir, Le tango et le Rock and roll, le crachin Breton, le far Breton avec des pruneaux, un livre d’Albert Jacquard,

10-  Quelle question ne t’a pas dérangé ?  Aucune puisque j’ai accepté le principe somme toute assez amusant.

  11- Quelle question n'est pas là? Si tu as envie, réponds à celle qu'on ne t'as jamais posé...

 Qui je suis ? «En ce qui me concerne personnellement, je suis moi, je viens de chez moi et j'y retourne» Pierre Dac

 

Les questions de Rose  link

 1/ Quels sont les onze mots de la langue française que vous préférez?  Absurde, imperturbablement, amour, tendresse, dithyrambique, chocolat, poésie, Abscond, émotions, enfants, compassion

2/ Pour vous, de quoi sont faits les nuages? Dans ma schizophrénie, tout dépend de qui répond , ce sera des micro gouttelettes d’eau en suspension ou de la barbe à papa

3/ Qui est Sylvebarbe? Je ne savais pas j’ai du chercher sur Google pour ne pas resté idiot

4/ Quel est l'article ou le poème que vous avez préféré écrire? « Un jour avant jamais » ou « les brumes de novembre »

5/ A votre domicile, quelle pièce préférez-vous? La grande pièce à vire avec mes sculptures, mes guitare, mes livres, Une horloge à marée  et tout un tas de bric à brac ramassé lors de mes balades

6/ Quelle est votre couleur préférée, que vous évoque telle? Je suis cerné par le bleu que j’adore mais le rouge ne me déplait pas sur un drapeau.

7/ Quel est votre chiffre ou nombre préféré? Les nombres premiers, les dates de naissance de mes enfants 13/03/1971, 6/1/1974 et 15/3/1979, pour le reste je ne connais pas l’immatriculation de ma voiture ou mon numéro de sécu.

8/ Croyez-vous au Père Noël? Uniquement quand c’est moi qui joue le rôle

9/ Recyclez-vous vos déchets? Chez moi de très nombreuses poubelles : Verte le tout venant, jaune plastiques et emballages, le composteur pour les végétaux, un pot  les bouchons de plastique pour la collecte pour les handicapés, un bac à verre pour la déchèterie, un bac à journaux pour la déchetterie, un pot pour les piles pour la déchetterie, des sacs à gazon pour la déchetterie, ferrailles cartons et chutes de bois pour la déchetterie,… mais je n’ai pas encore d’urne funéraire pour disperser mes cendres à la mer et nourrir les poissons.  

10/ Quelle est votre dernière destination de vacances?  La toscane en septembre dernier et j’espère le Québec en octobre prochain

11/ Et dernière question, pourquoi les mille-pattes ne savent pas jouer au football?  Quand on voit toutes les conneries que les footeux font déjà avec deux jambes, je n’imagine pas les dégâts …pourtant cela ferait  certainement très plaisir  à Adidas

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 08:09

spinoza-1-.jpgCe blog va fêter sa première année dans quelques jours, le 9 février exactement. Cela m’amène à me souvenir des raisons qui m’ont incité à le créer et en particulier comment j’ai fait le choix de son titre.

Depuis environ un an auparavant, je venais de terminer un roman. L’histoire d’un homme, indéterminé, bousculé par la vie et étouffé par son quotidien. Aucun titre ne m’était encore venu à l’esprit et c’est parcourant Spinoza que je redécouvrais cet opposition entre liberté et contrainte qu’il assimilait à une « Libre nécessité ». Mon personnage était bel et bien sous les directives de la nécessité et qu’il n’avait nul autre pouvoir à se déterminer par son unique conscience.  

 

« Les hommes se trompent en ce qu’ils se croient libres ; et cette opinion consiste en cela seul qu’ils ont conscience de leurs actions et sont ignorants des causes par où ils sont déterminés ; ce qui constitue donc leur idée de la liberté, c’est qu’ils ne connaissent aucune cause de leurs actions…

… La liberté ne peut être appelée cause libre, mais seulement cause nécessaire. »

                                 Spinoza,          Éthique (publié en 1677)

  

 Nous mettons notre liberté le plus souvent là où elle n’est pas : dans les hasards de l’existence, dans l’irréflexion, dans l’inconscience des contraintes qui nous déterminent réellement à agir sans que cela viennent vraiment de nous.

Pourtant la liberté n’est pas le pouvoir indéterminé des possibles, tout juste peut on parler de libre nécessité.

Lorsqu’on a une volonté consciente d’exécuter un projet notre subconscient va se servir des informations qu'il possède correspondant à  des situations vécues tout le long de notre vie depuis l’enfance, comme les échecs, les peurs, les contrariétés, les déceptions sentimentales...., ces émotions vont ressurgir dans le présent et se trouver en conflit avec notre conscience qui n'aura pas les moyens d’ignorer ces pensées négatives. Le subconscient a toujours la priorité sur la pensée humaine.

Même si j’écrivais depuis toujours sous des formes très diverses, mon arrivée sur la blogosphère ne me semblait pas à ce point le fruit d’une longue réflexion. Ainsi tout ce que je pouvais y écrire comme opinions, émotions, sentiments,… s’imposait comme une nécessité que je devais librement accepter même si cette décision n’était en rien le fruit d’une pensée consciente. C’est ainsi que l’expression « Libre nécessité » paraissait une nouvelle fois, la mieux convenir comme titre à ce blog. 

 

Illustration : Spinosa

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 05:35

Enfin, un peu de vacances... pas facile tous les jours d’être le blog de ce Breton demeuré et fantasque. Chaque jour, il me fait dire les pires insanités. Me voilà tranquille pour cette année 2011, mais vous allez voir qu’il est tout à fait capable de revenir en pleine forme et m’en faire voir de toute les couleurs.

Lui n'y pensera pas alors je vous remercie visiteurs habitués, ou bien de passage, pour votre sollicitude et votre amitié.

 

P1060070.JPGJe ne veux pas le décevoir mais quand il croit vous avoir informés, amusés et émus, il se met bien le doigt dans l’oeil.

 

J'en profite pour vous dévoiler la tête qu'il a , mais ne lui répétez pas, ... c'est un grand timide. 

 

Il vous retrouvera sans doute en début d’année prochaine, avec les élections présidentielles  prévues en mai prochain, je redoute le pire.

Ah oui, parce qu’en plus il m’a obligé à me mettre au Breton, lui qui ne le parle même pas

“Bloavezh mat, yec'hed ha prespolite, hag ar Baradoz e fin ho puhez”

"Bonne année, bonne santé et prospérité et le Paradis à la fin de vos jours"  expression traditionnelle

Mais maintenant qu’il est partie, je peux bien vous le dire, vos visites m’ont vraiment ravi. J’ai apprécié votre gentillesse, votre créativité et votre humour. Alors j’espère à bientôt.

 

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 07:10

P1010503---Copie.JPG

La semaine prochaine, un Breton « monte » à Paris.

A moi la grande aventure des espaces urbains surpeuplés, je pars en exploration avec quelques réserves de Chouchen, galettes et cidre bouché.

Plusieurs objectifs en vue : Retrouver des amis, flâner sur les boulevards, visiter l’exposition au Grand Palais (Cézanne, Picasso, Matisse) et une visite chez mon prochain éditeur.

Quelques articles sont publier ces quelques jours pour patienter, je vous visiterai dès que possible à mon retour.

Merci de votre fidélité.

Dan

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 08:50

Photos-publiees-2-2674.JPG

Après de nombreuses semaines, je suis  de retour.

Les problèmes informatiques se sont éternisés mais la dernière semaine a été consacrée à un petit voyage en Toscane.

Merci pour toutes vos marques de sympathie et d'encouragement. Il vous faudra encore un peu de patience avant de me retrouver chez vous régulièrement car beaucoup de nombreuses taches m'attendent avant de pouvoir vous consacrer toute l'attention que vous méritez.

Il semble qu'OB présente encore des faiblesses sur bien des points et que là encore; il faudra faire preuve de patience.

 

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 15:07

Après quelques jours de vacances, j'étais heureux, excité et impatient de vous retrouver ....malheureusement la fée internet ne l'a pas voulu ainsi.

Pris en otage dans un imbroglio entre SFR et France Télécom qui n'a rien de virtuel, je suis privé de connexion pour un temps indéterminé. Le problème date déjà de plusieurs jours et rien ne semble pourvoir s'arranger avant huit à quinze jours.

 

Pas moyen d'éditer le moindre article, je suis également dans l'impossibilité de vous rendre visite et de vous lire comme j'en avais pris l'habitude. Au nom de SFR et de France Télécom, je vous présente toutes nos excuses pour ce contre temps.

 

Très amicalement 

Dan

Repost 0
Published by libre necessite - dans Commentaires
commenter cet article

Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->