Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 07:50

_DSC3003---Copie-copie-1.JPG 

La lune et les marins

Une alliance ancestrale

Baignée par les embruns

Sur tout le littoral

 

Surveiller la pendule

Les horaires de marée.

Le même préambule

Pour partir en virée

 

Ils connaissent les finesses

Mais aussi les traitrises.

Imposant leur hardiesse

Pour affronter la brise

 

La destinée des hommes

Au courage exemplaire

Est liée à ce royaume

Aux contraintes lunaires

 

C’est cet astre de nuit

Qui guide leur existence

Et chaque jour les conduit

Pêcher leur subsistance

 

A ces rythmes de vie

Imposés par le ciel

Ils restent asservis

De façon fusionnelle

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 07:46

The-Boatman-by-Spanish-photographer-Tino-Rovira.jpg

 

photographe Tino Rovira

 

La barque sans sillage

Est poussée par le temps

Le jour de l’abordage 

Menace à tout instant

 

Ephémère et docile

L’homme se maintient debout

De façon malhabile

Il risque son va-tout

 

Mais dès le soir venu

Il tombe dans l’infini

Et perd sans retenu

Son âme démunie

 

Sur le rebord du monde

Il ne laisse qu’un râle

Dans ce théâtre  immonde

Il n’est point de morale

 

Hommes soyez prévenus

Vous ne laisserez rien

Dans ce jeu saugrenu

Ne persiste aucun lien

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 10:36

_DSC2383.JPG

 


En tempêtes successives, s’affrontent les éléments

Rien ne semble arrêter l’incroyable énergie

D’une mer déchainée qui s’acharne violemment

Affichant au grand jour sa réelle sauvagerie

 

Fini les flots bleus des rivages enchanteurs

 Les petits clapotis sur les plages caressées

Lasse des pollutions elle exprime sa fureur

Pour tant de détritus et d’engrais déversés

 

Face aux assauts constants la terre est impuissante

Profondément meurtrie par ces colères bruyantes

Porte le long de ses côtes de profondes salissures


Difficile d’arrêter ces mutuelles agressions

Totalement impuissante face à cette répression

La terre patiemment pansera ses blessures

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 07:52

_DSC1633.JPG

 

Une femme fine, délicate, s'est glissée dans ma vie.

Par sa douce patience, elle a su me conduire,

Sur les chemins d'un rêve où renaissent les envies.

Tant et tant à créer, aimer et découvrir !

 

Les parcours d'une vie ravagée de passion,

Seul un ciel ténébreux couvrait  ma destinée.

Je cherchais la lumière en pleine  confusion

Tous mes sens troublés me laissaient, aliéné 

 

Un bien-être admirable en moi a explosé,

Des mots de tendresse trop longtemps espérés,

Me paraissent aujourd'hui d'une douceur délectable

 

Envahit à  l'instant dans ses bras exorcistes,

Mon cœur enfin s'enrobe d'un bonheur réaliste,

Découvrant la puissance d'un amour incroyable.

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 09:14

Photos-publiees-5-1858.JPG 

Amoureux de la terre               

L’océan fait sa cours

En  effusions côtières

Et séduisants discours

 

Chaque vague est un baiser

Déposé sur la plage

Par les flots irisés

Couchés  sur le rivage

 

Tempêtes passionnées

Ou clapotis discrets 

Comme caresses obstinées

Dont il a le secret

 

Sans  montrer de colère 

Il a des impatiences

Par des bouffés  lunaires

Et autres turbulences

 

 

Egayant son discours

D’une écume légère

Comme des mots d’amour

En messages éphémères

 

Battus par les vents

Qui jalouse cette idylle

Ils s’étreignent souvent

Sous  des rafales fébriles

 

Toujours inséparables

Ces amants éternels

Partagent sur le sable

Une liaison passionnelle

 

 

 

 

Photos-publiees-5-4828.JPG

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 08:50

La_gare_d-Amiens_vue_cote_quai-1-.jpg

 

 

 

 

 

Arrivés et départs

En longs convois sinistres

Au milieu des hangars

 Et des entrepôts tristes

 

Dans ce monde marginal              

Livrés aux courants d’air 

Effroyable dédale

D’une grisaille austère

 

Sur ces mêmes quais de gare

Je t’ai laissée partir

Sans trompette ni fanfare

Et j’ai cru en mourir

 

J’ai vu partir ton train

Mon cœur en a saigné

Sans agiter ta main

Tu voulais t’éloigner

 

Désert émotionnel

 Insensible au chagrin

Des lieux impersonnels    

Pour tout dire inhumain

 

Tant de séparations

Si peu de retrouvailles

Ligne de démarcation

Où les amours tressaillent

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 07:20

img052---Copie.jpg

Curieuse situation

J’ignore ce  beau regard.

Pétri d’admiration

Je suis figé, hagard.

 

Sans connaître son nom

Je livre mes fêlures

Elle me dit ses ruptures

Et tout se correspond

 

Le fardeau d’une vie

Si avare de douceur

Nous nous sommes étourdit

A raconter nos peurs

 

Devant tant d’attention

Me voilà si troublé,

Et même intimidé

Bouleversé d’émotions

 

Si peu accoutumé

De croisé cette noblesse

Je suis ainsi charmé

Par cette poétesse

 

Le temps passait  limpide

Sans pouvoir réagir

A rester là stupide

Je la laissais partir

 

Découvrant ahuri

 Ma grande solitude

Je me sens envahit         

D’une profonde lassitude

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 07:43

Photos--publies-4-0897.JPG

 

Empreinte d’une absence

Le manque n’a rien d’un vide

Mais une réminiscence

Douloureuse et perfide

 

Attente sans lendemain  

Annihilant tout espoir   

De croiser en chemin

Les traces de la mémoire

 

Existence Ambigüe 

De toujours espérer

Et de garder aux nues

Des êtres adorés

 

Meurtri jusqu’au matin

Les ténèbres m’accablent        

Inculpant mon destin

De fautes inexcusables

 

L’amour donne et reprend

Chagrins et bonheurs  

Censeur indifférent

Aux appels du cœur

 

Cette privation me hante             

Envahit tout mon être

D’une douleur constante

Que je ne veux admettre

 

Assailli de mensonges

De propos tyranniques

Les angoisses me rongent 

Dans ce marasme inique

 

Mon âme se dessèche

Infestée d’obsessions   

Puisque la vie empêche

La moindre compassion

 

Tragique conjoncture

Où je souhaite la mort

Apaisant ma blessure

En délivrant mon sort

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 06:01

P1110285.JPG

N’est ce point que poésie…   

Cette recherche du beau,

 Où on ne l’attend pas

Cette  peinture en lambeau

Qui  soudain  nous frappa

 

Photos--publies-4-3481.JPG

N’est ce point que poésie…          

La douce mélancolie     

Des eaux calmes de l’étang

Cerné  des  gazouillis

Des oiseaux  virevoltants

 

P1050440.JPG

N’est ce point que poésie…            

Ces lumières de la ville

En étranges abstractions

Qui  d’un milieu hostile    

Font une belle attraction

 

Photos--publies-4-1345.JPG

N’est ce point que poésie…                 

Le vacarme obsédant

Des tempêtes d’hiver   

Aux  assauts percutants

En vagues  téméraires

 

Photos--publies-4-1474.JPG

N’est ce point que poésie…                            

Cette parade  flamboyante

Des couleurs de l’automne

Et  ses lumières troublantes

Que la tempête chiffonne

 

N’est ce point que poésie…

Quelques vers arrondis

De musique imprégnée

Sculptés   en mélodie

Par ces mots alignés

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 06:45

  Photos--publies-4 1005

 

 

La mer roule bruyamment sur mes pensées secrètes

 

Cette fidèle confidente sait entendre mes délires

 

Mais sur toutes mes folies, elle se montre discrète

 

Et en sa compagnie,  j’accepte de vieillir

 

 

 

Toujours elle reste humaine, sensible et bienveillante

 

Réjouissant mon regard de couleurs chatoyantes   

 

Fasciné sur  ses rives en humble observateur         

 

Je partage ses fureurs, elle supporte mes humeurs     

 

 

 

De ses vagues inlassables elle lave mon esprit

 

Patiemment elle m’explique si je n’ai pas compris

 

Pleine de compassion dans ses bras elle me berce

 

 

 

Cette grande source de vie me purifie le cœur

 

Sa majesté m’apaise en éloignant mes peurs

 

Chaleureuse, maternelle,  son amour me bouleverse

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article

Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->