Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 05:35

ankou-1-.jpgEn Bretagne, la personnisation de la mort est profondément ancrée, s’exprimant de diverses façons, en déguisement lors de la fête de Samain ou au travers de très nombreuses légendes.  Il subsiste la croyance très vivace aux Anaons, âmes des morts qui reviennent chez eux la nuit de la Toussaint (Samain) et la figure presque mythologique de l'Ankou, personnification de la Mort, armée de sa faux.

Chez les Celtes, l’Autre Monde est un endroit où se trouvent les âmes des défunts. C’est aussi un lieu où, partiellement du moins, un paradis existe.

L'Ankou semble être un héritage de la Mythologie celtique, et plus précisément du Dieu-père dont la fonction est la perpétuation des cycles vitaux, comme la naissance et la mort, les saisons ou le cycle jour nuit. Tout indique sa proximité avec le dieu gaulois Sucellos Dieu gaulois, Sucellus ou Sucellos dont le nom signifie "celui qui frappe fort" était surnommé "le dieu au maillet" car il était représentait comme un homme d'âge mûr muni d'un long maillet à double tête qui possédait la vertu de tuer ou de ressusciter les êtres. (référence aussi au Mell-beniguet publié dans  un article demain).

Il s’agit d’un être qui vient chercher les vivants dont la dernière heure est venue, il les fait passés de vie à trépas et les conduits dans l’autre monde. En Breton " Anqueu, Fantôme qui porte le coup de la mort".

L’Ankou est de genre Masculin. Car à vrai dire dans la langue celtique tous les mots désignant la mort sont du genre masculin alors que ceux désignant la vie sont féminins.

 L’Ankou revêt un aspect squelettique drapé dans un linceul, armé d’une faux, dont la lame est inversée. Elle brille même dans l’obscurité, il se sert pour l’aiguiser d’un os humain
Sa tête pivote a 360°, ce qui lui permet d’observer toute l’étendue de son domaine sans bouger.

 L’Ankou se déplace avec sa charrette aux planches et aux claies disjointes tirés par des chevaux squelettiques, Blafards à la longue crinière. Tout cet attelage grince horriblement

 D’Après la tradition l’Ankou est représenté par le dernier mort de l’année

Les Anaons  sont Le peuple des âmes resté sur terre en pénitence.

Quand il fait jour, la terre est aux vivants. Quand vient le soir, la terre appartient aux âmes défuntes. Il ne faut jamais rester dehors, la nuit, sans nécessité et si tel est le cas, gardez vous bien de siffler sous peine d’attirer sur vous le courroux de l’Anaon. Par contre, si vous avez à franchir un talus planté d’ajonc, faites du bruit afin de prévenir l’Anaon de votre passage et de ne pas déranger les âmes en peine.

Les âmes ont toujours froid. Aussi est il bon de laisser couver dans le feu quelques cendres pour que l’Anaon puisse y venir se réchauffer.

Par temps de pluie, lorsque sur une route vous voyez une partie sèche, vous pouvez être sur que l’Anaon est présent.

Quand vous parlez d’un mort en le nommant, n’oubliez jamais de dire « Doué d’he bardono » (Dieu lui pardonne) sous peine de vous attirer son courroux.

Si vous entendez une âme prononcer « Sed libera nos a malo ! », répondez lui Amen, ainsi cette âme sera libérée.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Bretagne
commenter cet article

commentaires

flipperine 16/12/2011 16:29

que de tradition et de croyance

libre necessite 16/12/2011 18:05



Bonsoir Flipperine mais le Bretagne est terre de tradition. Bises Dan



ADAMANTE 15/12/2011 23:17

J'ai pris bonne note, ainsi si je sors la nuit... mais pas ce soir, il pleut trop et il y a bien trop de vent, même l'Ankou hésite à sortir. Amitiés Dan.

libre necessite 15/12/2011 23:48



Oui Adamante, ce n'est pas un temps à mettre un Ankou dehors. Moi qui suis près de la cote, les rafales sont très impressionnantes. Bises Dan



Esclarmonde 15/12/2011 21:57

La première fois que j'ai entendu parler de l'Ankou c'était dans une BD de Spirou quand j'étais petite :) mais sa représentation collait bien avec la description que tu en fais. les mots sur la
mort au masculin et ceux sur la vie au féminin, je trouve cela très surprenant mais au final un peu logique ! Bises
Esclarmonde

libre necessite 15/12/2011 22:47



Merci Esclarmonde, les femmes sont bien les gardiennes de la vie. Bises Dan



Korielle 15/12/2011 21:47

Dis donc Dan, cet Ankou...mieux vaut voir ses talons que ses pointes...
Bonnes fêtes, amical bisou

libre necessite 15/12/2011 22:48



Merci Korielle, rien à craindre de l'Ankou, il vient à son heure. Bises dan



les mots écrits de Jonas D. 15/12/2011 20:54

Quel article intéressant et bien mené ! Je retiens que dans la langue celtique, la mort est masculine, la vie est féminine ! C'est tellement vrai ! Amitiés.
jonas

libre necessite 15/12/2011 22:50



Oui Jonas, le bon sens a beau être masculin , ce n'est pas toujours les hommes qui en font le meilleur usage. Amitiés Dan 



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->