Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 06:06

Photos--publies-4-5358.JPG

 

Accablé de fatigue, oui j’en ai plein les bottes

Contraint de travailler sous un régime despote

Contrôlé, surveillé,  mis en accusation

Marre de cette vie stressante et ses obligations

 

 Mais sans autre répit, maintenu sous pression  

Résister sans fléchir ni  aucune transgression

Devrais-je vivre sans broncher pour cette seule destinée ?

On devra réagir  ou être condamné

 

Le monde étant  bien sombre sans autre alternative

 Qu’il porte déjà en lui des valeurs  destructives

Accablé de fatigue, oui j’en ai plein les bottes

 

Impossible d’espérer la moindre évolution

Dans un monde si figé, vive la révolution

Car rien n’est obtenu avec le droit de vote

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 06:20

Photos--publies-4-2820.JPG

 L’onde vogue sur les flots    

Un message diffusé            

En forme de sanglot     

Sur ces eaux apaisées         

 

Comment traduire le sens

De ces annonces secrètes

En reflets et nuances     

Et courbes imparfaites                        

 

Cette psyché qui brille

En couleurs étonnantes

S’étendent en  flottille

Sur la surface stagnante

 

Sous ces abords trompeurs

Les monstres sont en chasse

Car dans les profondeurs

Les peurs sont tenaces

 

Fragile félicité

En cet instant fugace

De ce monde enchanté

Qu’un désastre menace

 

 

Spéciale dédicace à une magicienne des reflets, mon amie Joelle

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 06:06

Illustration SkyloversBy SkyLovers

Si chaque jour,

Pouvait chauffer mon cœur

Lui dispenser la paix

Le combler de bonheur

En soulageant son faix

 

Si chaque jour,

Dans mon esprit gourd

Pénétrait  la lumière

Oubliant les détours

De ses craintes familières

 

Si chaque jour,

Une ère nouvelle naissait

En s’ouvrant aux possibles

Et se concrétisait

Un univers paisible

 

Si chaque jour,

Ton amour m’enveloppait

De toute sa tendresse, 

Mes doutes se dissipaient

Au son de tes promesses

 

Si chaque jour,

Tout ceci s’avérait

En m’épargnant la peur

Alors je n’écrirais

Que sur ce monde meilleur

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 06:11

 Photos--publies-4-1010.JPG

 

L’océan impérieux a ses colères d’automne

Ses remous majestueux propagent leurs clameurs

Neptune impose sa loi dans ces eaux qui bouillonnent

Fourbissant le ressac au gré de ses humeurs

 

 

Ses violentes colères nous rappellent au bon sens

Sanctionnant aussitôt toutes les imprudences

Malheur aux  inconscients qui par excès d’orgueil                   

Bravent les éléments et périssent sur l’écueil 

 

Confronté au tumulte d’une force mystérieuse  

J’admire la féérie de ses tempêtes furieuses

Affichant des couleurs d’une beauté  hypnotique

 

Les violentes bourrasques submergent le rivage 

Mêlant pluie et embruns, aspergent mon visage

Témoin privilégié des bords de l’Atlantique

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 13:49

DE-Sculpture-by-the-Argentinian-artist-Pedro-Marzorati.jpgSculpture d'un artiste Argentin  Pedro Marzorati

 

 

Ma conscience se réveille dès le lever du jour

Brusquement  hors du rêve vient la  réalité

Ce long cycle infernal   durera t il toujours ?

Sans cesse les mêmes questions maintes fois récitées

 

Le sommeil est une trêve me soulageant l’esprit

Mais  moment de douceur en vile tromperie

Car dès le lendemain  les confusions divergent

L’intuition d’existence m’oppresse et me submerge

 

Mes pensées  et mes doutes maintenus en suspend

Douloureuses obsessions  souvent à  mes dépends

 Les trainerais-je encore même dans l’au-delà ?

 

Point de répit, point de repos, c’est notre lot

Enigmes existentielles, toutes reviennent au galop

Ces angoisses, ces frayeurs,  j’en ai jusque là

 

DE-Sculpture-in-a-small-garden-in-Antwerp--Belgium.-Dating-.jpg

Sculpture dans un jardin à Anvers en Belgique (Auteur incinnu)

 

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 06:34

 Photos--publies-4 5208

 

 

Symbole de privilège

Ce passage secret

Qui rassure et protège

Les plus grands intérêts

 

D’un monde en perdition

Ce secours illusoire

Symbole d’aliénation

De tous les pouvoirs

 

Pour une vie confite

En air conditionné

Un balcon pour la  fuite

Ou pour les condamnés ?

 

Ici pas de soupir

Des esclaves volontaires

Qui aiment leur empire

De poutres et de verre

 

Ultime promontoire

Au  décor  théâtral

D’un saut  libératoire

Pour  le salut final

 

Etrange et inutile

D’une beauté esthétique

Qui parait si futile

Quelle en est  pathétique

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 09:48

i-just-want-my-childhood-back.-Someone-said-once-that-there.jpg

 

Qu’ai je fais de ma vie

 

Ce champ de liberté

 

D’espoirs  poursuivis                                    

 

Et bonheurs convoités

 

 

 

On m’avait  tout  promis

 

Le feu de Prométhée

 

Mais rien ne fut permis

 

Des plaisirs miroités

 

 

 

Ma pauvre destinée

 

De songes engloutis

 

L’utopie profanée

 

En pensées perverties

 

 

 

Pas de sérénité

 

Ni la moindre empathie

 

Les  chemins enchantés

 

N’étaient que travestis

 

 

 

Alors je fus soumis

 

A des joies frelatées

 

A leur ignominie

 

Et leurs champs nitratés

 

 

 

Mon sort  asservi

 

Etait bien programmé

 

De rêves inassouvis

 

Et d’attentes réprimées

 

 

 

 

 

Projets inaboutis

 

D’un destin détourné

 

Mais si on m’a menti

 

Qu’ils en soient condamnés

 

 

 

A la grande loterie

 

Je n’ai eu que mon lot

 

Cette existence pourrie

 

Héritée en cadeau

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 13:19

P1110710.JPG 

"Les chuchoteuses"    Rose-Aimée Bélanger    (Montréal)

 

Tranquillement  elles babillent et jacassent sans cesse

Et pour leur seul plaisir tout en passant le temps

Ne quittent jamais  ce banc où elles posent leurs fesses

Affublant les chalands  de propos malveillants.

 

Elles papotent gentiment sur le garçon qui passe

Susurrant des pensées faussement ingénues

Elles font mine de rougir confuses de leur audace

Espérant un sourire de ce bel inconnu                  

 

Ses coquines cancanent sur les jolies passantes

De leurs sourires mesquins, elles jasent leurs  parures

Secrètement jalouses de ces belles élégantes

Elles dénigrent leur beauté et leur fière allure.

 

Les propos échangés resteront  le secret

De  trois adolescentes  à  l’humeur sarcastique

Dans un humour exquis  en  railleries discrètes

Elles chuchotent et caquettent, toujours l’esprit critique

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 22:40

    img283.jpg

 

Je vous écris du Paradis

 

Où je viens de débarquer

 

Il  me semblait interdit

 

J’en suis tout interloqué

 

 

 

Ce bien être est appréciable

 

Tout en flottant mollement

 

Fini l’angoisse Incurable

 

Je suis enfin hors du temps

 

 

 

J’ai fini de vous attendre

 

Espérant enfin vous voir

 

Et pouvoir enfin entendre

 

Tout votre réquisitoire

 

 

 

Sans cesse je vous ai aimé

 

Blessé par cet isolement

 

Tendrement désarmé

 

Sans comprendre  mon châtiment

 

 

 

Aujourd’hui il est trop tard

 

La vie nous a dépassés

 

Vous n’aurez plus d’exutoire

 

A vos rancœurs amassées

 

 

 

Mon Eden n’est qu’illusion

 

Ma quiétude imméritée

 

Je traîne cette damnation

 

Encore pour l’éternité

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 07:48

 

img078-copie-1.jpg

 

 

Avec simplicité

Elle se dit mon amie

En faignant d'ignorer

Qu'elle bouleverse ma vie

 

Comme un ultime recours

A la ferveur de l'âme

Elle m'offre le secours

De sa douceur de femme

 

Muette observatrice

Des chants ensorcelés

Ses yeux sont l'oasis

Où je viens reposer

 

Dans le doute oppressant

D'un signe d'ironie

Je brave son jugement

Livrant mes élégies

 

Elle écoute attentive

Mes rêves les plus fous

Et trouve bien naïves

Les pensées qui me nouent

 

Sûreté inattendue

En cette âme gracile

Ne semblant pas émue

Par mes propos fébriles

 

Témoin irremplaçable

De mon délire secret

Tout devient supportable

Dès lors qu'elle est près

 

Son image en mon cœur

Sera toujours présente

Par sa tendre douceur

Elle est ma confidente

 

Pourtant au fil des jours

L'incertitude m'étreint

En craignant pour toujours

Pour elle de n'être rien

 

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article

Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->