Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 22:45

Homme_aux_clefs_d_or_1956-1-.jpg

 

La chanteuse vedette poussa un cri de sa gorge puissante, la glissade paru une éternité comme décomposée dans un film au ralenti. Le portier eu le temps de prendre conscience de l’étendue de sa défaillance mais ne pu rien faire pour retenir cette femme un peu forte qui roulait déjà au bas des marches.

Les services d’urgence furent appelés sans retard mais il était facile de comprendre la gravité de la blessure au niveau de la cheville droite. Au cri de surprise succéda les cris de douleurs sur un ton aussi aigu, mais bien vite, se rendant compte de l’étendue du drame, la star sombra dans une profonde torpeur.

Le directeur du palace  arriva sur les lieux rapidement et prit personnellement la direction des opérations. Il était impérieux d’éloigner les passants et d’assurer coute que coute le confort de la clientèle. Au regard sombre de son patron, le portier avait compris que son sort était scellé et qu’après une mise à pieds inévitable, il lui faudrait au mieux se résoudre à se voir rétrograder au rang des bagagistes.

Sans tarder les premiers secours confirmèrent la gravité de la blessure et transportèrent à l’hôpital la pauvre malheureuse.

Reporters et photographes prirent position sur le trottoir opposé d’où les premiers reportages télévisés furent enregistrés. La grande vedette eut son image projetée dans tous les flashs d’information.

Ce fait divers eu un écho internationale car la première représentation de la Norma de Vincenzo Bellini devait avoir lieu le soir même, une grande tournée devait suivre à travers le monde.

Le palace bénéficia d’une publicité dont il se serait bien passé.

Le plus grand quotidien du pays en fit sa une avec en première page la photo du panneau en métal doré annonçant  « Warning wet steps ».

Le portier fut effectivement transféré. Ses états de service lui évitant le licenciement. Un autre pris sa place sans qu’aucun client ne remarque ce changement.  Sa conscience professionnelle était meurtrie, pour soulager sa conscience, il se rendit au chevet de la victime avec un petit bouquet à la main.

Le garde du corps posté devant la porte de la chambre resta intraitable. Le célèbre hôtel avait déjà fait livrer une superbe gerbe de fleurs pour s’excuser, il n’était pas informé de la venue d’une délégation officielle de la part du palace.   

Après avoir informé la chanteuse, le portier fut admis à entrer.

Il ne savait comment cette belle femme qu’il avait tant de fois accueillie à sa descente de voiture, pouvait réagir en le voyant. Allait-elle même le reconnaitre ? 

Contrairement à se craintes, c’est avec un large sourire et une main tendue que cette grande vedette, le pria de s’approcher. L’humble portier saisi cette main offerte en s’inclinant pour un baisemain d’une grande élégance.

Dans l’exercice de sa charge, il était toujours ganté. La délicatesse de ses doigts le saisi et l’enchanta immédiatement. En relevant la tête pour découvrir un regard resplendissant, il oublia totalement l’objet de sa visite.

Durant de longues minutes, elle laissa sa main dans la sienne et tous deux restèrent silencieux. En cet instant la diva, se trouvant libérée de tous engagements professionnelles, se senti femme et vit en lui pour la première fois un homme plein de charme.

Au même moment, une pluie s’abattait sur les marches d’un palace, où l’on avait prit soin d’apposer une  pancarte sur un pied de métal doré indiquant « Warning wet steps ».     

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans nouvelle
commenter cet article

commentaires

k 12/07/2011 21:29


La Belle et le Portier..
A la recherche d'un temps perdu...
Où les histoires d'amour commençaient dans une citrouille.....


libre necessite 12/07/2011 23:59



Oui K , un peu à l'eau de rose mais imaginé à partir d'une pancarte  "Warning wet steps" vu devant un palace. Dan



ADAMANTE 12/07/2011 12:36


Il fallait des violons pour une Diva, et voilà que le portier de chômeur devient prince, l'espace d'un instant.


libre necessite 12/07/2011 14:14



Bonjour Adamante, voilà que je me mets aussi à l'eau de rose. Bise Dan



fanfanchatblanc 12/07/2011 08:52


Une fin en douceur ... de quoi panser les peines du portier injustement remercié alors que le responsable de la situation (outre la pluie) est à l'évidence la direction de l'hôtel dans le mauvais
choix du matériau devant son établissement.. -là je suis un peu trop réaliste- reste que cette nouvelle est très bien écrite.


libre necessite 12/07/2011 11:32



Oui fanfan, le marbre a aussi sa part de responsabilité. Dan



justine 11/07/2011 23:01


Une belle fin en vérité ! Parfois, il se produit des miracles ...
Belle nuit Dan !


libre necessite 11/07/2011 23:13



Merci Justine, peut être un peu à l'eau de rose mais pour une fois pourquoi cela ne fonctionnerait pas ainsi. Bises Dan



Reinette 11/07/2011 22:36


plaisante lecture
j'ai apprécié
bonsoir


libre necessite 11/07/2011 23:12



Merci Reinette . Bonne nuit Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->