Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 07:20

img052---Copie.jpg

Curieuse situation

J’ignore ce  beau regard.

Pétri d’admiration

Je suis figé, hagard.

 

Sans connaître son nom

Je livre mes fêlures

Elle me dit ses ruptures

Et tout se correspond

 

Le fardeau d’une vie

Si avare de douceur

Nous nous sommes étourdit

A raconter nos peurs

 

Devant tant d’attention

Me voilà si troublé,

Et même intimidé

Bouleversé d’émotions

 

Si peu accoutumé

De croisé cette noblesse

Je suis ainsi charmé

Par cette poétesse

 

Le temps passait  limpide

Sans pouvoir réagir

A rester là stupide

Je la laissais partir

 

Découvrant ahuri

 Ma grande solitude

Je me sens envahit         

D’une profonde lassitude

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Poème
commenter cet article

commentaires

valdy 10/03/2013 19:49

C'est magnifique Dan ... voyons..., dans tes légendes celtiques, n'est-il pas question de charme que nul ne saurait rompre ? ...
A moins que cette poétesse soit en fait une magicienne (magie d'une rencontre)
Bizz de ton @minaute ;-)

libre necessite 18/03/2013 17:44



Chère Valdy, je ne sais pas si ce genre de magie fait partie de mes racines celtes mais j'ai noué tout au long de mon existence des relations que rien ne saurait rompre. Bises Dan



Esclarmonde 20/02/2013 22:50

ça me rappelle ma propre rencontre saisissante avec un poète très furtif, empreinte indélébile dans une vie bien réglée. Merci Dan, bises

libre necessite 21/02/2013 07:19



Merci Esclarmonde, le propre des gens sensibles et attentifs. Bises Dan



louv' 19/02/2013 17:53

Une rencontre fugitive, qui restera belle et intacte dans le souvenir. Mais il est vrai que sur le moment, le sentiment de solitude se ravive.
Très joli poème, Dan.
Bises.

libre necessite 19/02/2013 18:49



Merci Louv', Un moment jamais souillé toujours intact . Bises Dan 



Jonas D. 19/02/2013 11:07

Il y a des bateaux qui passent et nous autres sur la grève, noyés d'un romantisme vital, nous les regardons, nous imaginons l'équipage, nous aimerions embarquer avec lui vers des terres neuves.
Nous autres, sur la grève, nous sommes amoureux d'une voile. Et c'est le vent qui fait son affaire. Amitiés.
Jonas

libre necessite 19/02/2013 18:50



Merci Jonas, mais il y a des voyages qu'il vaut mieux ne pas faire pour en rêver toujours Amitiés Dan



Jeanne Fadosi 18/02/2013 18:53

Il en est des rencontres éphémères comme des moments de grâce. Comment savoir si on a laissé filer une chance ou si l'on a su préserver la virginité d'un beau souvenir ?
belle soirée

libre necessite 18/02/2013 19:19



Merci Jeanne je suis plutôt favorable à la seconde hypothèse. Bonne soirée Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->