Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 10:17

 

img096 

 

 

Chaque matin en chemin

Pour aller au travail

Je traverse un petit village

Sur la place de la mairie

Plusieurs fils électriques convergent.

Ce sont probablement les derniers de la commune

Qui a prit la décision

D’enterrer toutes ces lignes.

A partir de la mi-septembre

Un petit rassemblement d’hirondelles

Prend position sur ces quelques fils

Chaque jour au même endroit

Je retrouve plus d’oiseaux que la veille.

Comme sur une portée musicale

Ils forment les notes d’une mélodie.

Cette musique est toujours un peu triste

Car je sais qu’un matin

Je ne les retrouverais plus

Ils se seront tous envolés vers l’Afrique

Et que je ne les verrais plus avant longtemps

En attendant  chaque jour

Je tente de déchiffrer cette partition

Avant l’envolée finale.

Dans ces pays du sud

Trouveront-ils un tel perchoir

Pour composer l’hymne du retour

Vers mon petit village ?

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Petite Prose
commenter cet article

commentaires

Anne Le Sonneur 29/04/2011 18:20


Chaque fois que j'ai vu les hirondelles sur les fils, elles m'ont toujours donné l'impression de notes légères sur une partition. Et en plus, ici, elles jouent avec les noires, les blanches et les
croches. Je vais tenter d'entendre celle-là.


libre necessite 29/04/2011 19:03



Merci Anne Bonne soirée



Catheau 26/04/2011 18:51


Fascinantes hirondelles, partition secrète. J'ai aussi écrit récemment sur elles.


libre necessite 26/04/2011 19:03



Merci bonsoir Dan



Fathia Nasr 22/04/2011 23:08


Bonne soirée, et à très bientôt.


Magalune 22/04/2011 22:07


Bonsoir

une jolie partition que celle ci, et un bien beau début de journée avant d'aller bosser. j'aime bien regarder les oiseauxx et c'est vrai qu'on ne les voit plus guère perchés ! quel dommage, c'est
un si beau spectacle.
Amitiés
Magalie


libre necessite 22/04/2011 22:55



Merci Magalie, bon week end Bises Dan



Nounedeb 22/04/2011 15:36


Salut, Dan. Chez moi aussi, les fils peu à peu sont enterrés, et je me demande ce que deviendront les oiseaux. Où donc se posaient-ils avant l'électricité?


libre necessite 22/04/2011 16:24



C'est aussi ma question, car une fois arrivés en Afrique où se posent ils? Merci pour cette visite et ce commentaire. A bientôt Dan 


Pour répondre à ta question , en effet j'ai passé une petite semaine en 2008 sur la Recouvrance en embarquant à Roscoff et retour à Brest en faisant des escales sur Ouessan, Molène et
l'Aberwrac'h. S'était le cadaeu de mes collègues pour mon départ en retraite. Merci d'avoir prit le temps pour regarder mes photos. bises dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->