Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 09:13

 Depot-d-algues-vertes-sur-l-estran[1]

 

En Bretagne parfois les plages font grèves

Même s’il s’agit toujours d’une étendue de sable ou de galets,  la distinction  vient surtout de l’utilisation que l’on en fait.

Il ne viendrait pas à l’idée de dire aux enfants : «  allons nous amuser sur la grève », alors qu’un bateau pourra  s’y échoue assez facilement.

En Bretagne suite à une pollution des sols par les nitrates, certaines plages se sont transformées en grèves car la prolifération d’algues vertes en grande quantité rend impropre l’utilisation de cette étendue sableuse pour des joies balnéaires.

Evitons de nous acharner sur cette belle algue verte installée en Bretagne depuis très longtemps. Ce qui est en cause c’est le déséquilibre avec les autres espèces marines et sa prolifération anarchique. Sur certains bords de mer des cotes d’Armor,  ces quantités d’algues vertes sont si importantes qu’aucun poisson, aucun mollusque, aucune autre algue ne peut survivre.

Même s’ils s’en défendent, les éleveurs de porc de cette région, par les épandages de lisier trop riches en matières nutritives, ont transformé ce littoral en une zone totalement insalubre. Malgré les efforts récents, sans doute insuffisants, et les quantités déversées depuis trop longtemps, les sols sont gorgés de ces nitrates. Les eaux de ruissellement déversent sur les côtes ces produits toxiques auxquels seule cette petite algue délicate et inoffensive est capable de résister.   

Ces masses verdâtres en putréfaction ont entraîné des contaminations liées  aux émanations gazeuses de cette décomposition végétale. A ce stade ces endroits étaient déjà inhospitaliers, ils deviennent dangereux. Le ramassage, le stockage et le traitement entrainent des frais importants mais également des problèmes techniques délicats.

En Bretagne, Saint Michel en grève, non loin de Morlaix,  se trouve dans une baie particulièrement touchée. Ce rivage est devenu bien malgré lui le symbole de cette catastrophe écologique. 

En place de grève, aucune manifestation de travailleurs en mal de revendications, certainement un vieux souvenir de guillotine. Aujourd’hui sur ce bord de seine, la seule plage est sous les pavés et la place toute proche est devenue « La concorde » dont la connotation est tout de même plus positive. 

Ainsi certaines plages Bretonnes se mettent en grève d’activités touristiques et balnéaires ainsi une plage devient grève lorsque l’endroit se montre  à ce point inhospitalier.

 

 

lieu300[1]  Croix de le lieue de Grève

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Elo 28/03/2011 15:01


merci pour ce rappel sur cette écologie détraquée par l'homme... quand retrouverons nous enfin une attitude respectueuse de la nature qui nous entoure? bises


libre necessite 28/03/2011 16:44



Comme dans ta région, j'imagine, la nature magnifique fait appel à notre sensibilité. Au delà de l'admiration il y a une certaine inqiètude aussi vis à vis de l'alimentation. Bises Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->