Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 07:04

P1020345.JPGL’histoire de l'oignon de Roscoff est très particulière, elle mérite qu'on s'y attarde un peu pour découvrir cet oignon fait la fierté de toute la région.

Il faut remonter le temps jusqu'au 17ème Siècle pour découvrir l'origine de l'Oignon de Roscoff. C'est en 1647 que Frère Cyril, un moine capucin, sema les premières graines dans les jardins du couvent à son retour de Lisbonne. A cette époque, la ville de Roscoff avait une activité essentiellement liée au commerce maritime, basée sur l’exportation de sel provenant du Sud de la Bretagne et de toiles de lin fabriquées dans la région. Les légumes étaient cultivés dans les jardins potagers et servaient au ravitaillement des marins. L’oignon constituait un aliment essentiel pour eux, car il permettait de prémunir contre le scorbut, du fait de sa richesse en vitamine C.

Il est très vite adopté pour ses qualités gustatives et sa très longue conservation. Au 18ème Siècle, le déclin du commerce de la toile, les paysans se tournèrent vers la culture de l'oignon et d'autres légumes sur Roscoff.

C'est au 19ème siècle que la notoriété de l'Oignon de Roscoff prit de l'ampleur. L'histoire retient qu'en 1828, Henri Ollivier, un jeune paysan de Roscoff, tenta l'aventure d'aller vendre ses oignons en Angleterre : il en revint les cales vides et les poches bien remplies… C'est ainsi que débuta le phénomène "Johnny", du surnom donné par les britanniques aux paysans de Roscoff et de sa région. Chaque année plus nombreux, les Johnnies s’expatriaient dès la fin juillet après le pardon de Sainte Barbe pour aller vendre leurs oignons au porte à porte dans toute la Grande Bretagne, à pied tout d’abord puis à vélo à partir de 1920. Le phénomène connut son apogée dans les années 20 avec 9000 tonnes vendues outre Manche par près de 1400 Johnnies.

La crise économique des années 30, la deuxième guerre mondiale, la dévaluation de la livre et le protectionnisme anglais ont ensuite conduit au déclin des ventes outre Manche. Cependant il reste encore aujourd'hui une quinzaine de Johnnies qui font perdurer la tradition…

 

L'oignon de Roscoff ne peut rivaliser avec les autres oignons produits à l’échelle industrielle.

En 2009, 56 producteurs conduisent leurs cultures selon le cahier des charges de l'AOC soit environ 65 ha pour 1300 Tonnes d'Oignons de Roscoff.

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Bretagne
commenter cet article

commentaires

Alba 15/03/2016 18:11

Salut, je suis espagnol , excusez ma traduction .
Je dois savoir où les données vient au fil des ans , et des tonnes d' exportations. Je dois faire un travail sur ce sous la forme d' évolution graphique et aurait besoin de plus de données .
MERCI

Dan 15/03/2016 20:26

Bonjour,
Je ne possède pas beaucoup plus d'informations que cet article sur mon blog. Sans doute pourrez vous trouver quelques éléments dans les quelques sites suivant :http://fresques.ina.fr/ouest-en-memoire/fiche-media/Region00264/les-johnnies-de-roscoff.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Johnnies
http://oignon-de-roscoff.fr/oignon-de-roscoff/une-histoire-authentique/
http://www.roscoff-quotidien.eu/johnnies-fr-gb-bzh.pdf
Bon courage
Dan

tanamo 15/01/2012 12:39

Sympa de nous éclairer sur l'histoire ...Les oignons font ils encore plus pleurer...bises

libre necessite 15/01/2012 12:52



Oui Tanamo, ceux là n'épargnent pas nos yeux. Merci de ton passage Bon dimanche Dan



Françoise 13/01/2012 10:43

Avec retard, "bonne et heureuse année 2012".
Merci pour cette histoire des oignons de Roscoff.
J'ai du retard de lecture, je continue.
A bientôt.

libre necessite 13/01/2012 13:58



Merci Françoise, tous mes voeux également. Bises Dan



Lenaïg Boudig 12/01/2012 17:32

Un article qui nous apprend l'origine de la culture de l'oignon du Léon et qui fait agréablement le tour de la question. Bien agréable à lire. Bises.

libre necessite 12/01/2012 20:27



Merci Lenaïg que des bons produits. Bises Dan



Capucine 12/01/2012 03:13

Bonsoir Dan,

Woah ! Quel article... Passionnant et instructif... J'adore ! La photo est également très réussie.

Belle & douce nuit.
Bisous
Capucine

libre necessite 12/01/2012 07:41



Merci Capucine quel beau compliment pour démarrer le matin (enfin ici ebn Bretagne) Bises dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->