Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 17:32

Le kan ha diskan, qui signifie « chanter et dé-chanter », est un chant à répondre traditionnel, en Bretagne, une technique de chant à danser a cappella, tuilé,  en breton et pratiquée à deux ou plus.

Le meneur (kaner) ou la meneuse (kanerez) chante le couplet qui est repris ensuite par le ou les autres chanteurs (diskanerien). C'est un chant a cappella  bien rythmé, très utilisé dans les festoù-noz pour faire danser.

Les chanteurs utilisent la technique du « tuilage » : les dernières syllabes d'un couplet sont systématiquement chantées par tous les chanteurs, ce qui permet de ne jamais avoir de pause durant toute la durée du chant. Pour assurer la tenue du rythme, les chanteurs se tiennent parfois par la taille ou par l'épaule ; il est fréquent qu'ils scandent le rythme avec les pieds.

Le kan ha diskan accompagne généralement les gavottes, la dañs fisel, la dañs plinn qui sont généralement chantées et dansées en suites (ton simpl, bal, ton doubl)

 Gavotte des montagnes et passe-pieds (Soeurs Goadec)

Le kan-ha-diskan peut à l'occasion accompagner une valse, une scottish...

Mais pas le répertoire vannetais (ridées, Larridé, an dro, Kas ha bars, hanter-dro...)

Ces suites à danser se décomposent alors en quatre parties

L’appel, le ton simpl ou ton kentañ, le bal, le ton simple ou ton diwezhañ

L'appel

Il permet d’attirer les danseurs dans la ronde sur l'aire à danser mais  également aux chanteurs d'échauffer leur voix et de s'accorder sur l'air

À la fin de l'appel, le rythme est fixé et la danse débute

Dans les gavottes, l'appel est souvent composé de la mélodie non chantée, sous forme de tralalaléno.

Ton simpl

Dans le cas d'une suite, l'appel n'a lieu que pour la première partie, le ton simpl. Les autres parties (bal et ton doubl) sont enchaînées directement, sans pause.

L'air défini dans l'appel est repris et conservé dans le ton simpl.

Bal

Durant le bal (tamm diskuizh : « partie de repos » ou tamm kreiz, « morceau du milieu »), un refrain intervient, chanté plus « énergiquement » durant lequel les danseurs effectuent une figure spécifique à la danse souvent alternée avec un pas marché.

Ton doubl

la phrase musicale est redoublée dans la dernière partie , d'où le nom de ton doubl. les danseurs pratiquent le même pas et le même tempo qu'au cours du ton simpl.

  Dans Fisel (Yann fanch Kemener, marcel Guilloux, Anne Auffrret)

Thèmes

Les chansons exclusivement en breton sont traditionnelles et leur origine peut être très ancienne. Le plus souvent elles traitent d'histoires d'amours impossibles, de problèmes quotidiens ou d'événements extraordinaires. Elles comportent parfois des dizaines de couplets.

Le kan ha diskan tire sa popularité de son adéquation à la danse pour laquelle il est conçu

Traditionnellement, les danses étaient accompagnées soit par un couple de sonneurs (par exemple biniou-bombarde) ou par un couple de chanteurs de kan-ha-diskan

Depuis les années 1950, les deux types d'accompagnement se pratiquent partout ; de même que toutes les danses en festoù-noz alors qu'autrefois, une seule danse était généralement connue des danseurs, selon leur terroir.

 

Dans Plinn (Yann fanch Kemener, marcel Guilloux, Anne Auffrret)

 

 

Les airs

Les airs de kan ha diskan sont assez particuliers de la musique bretonne, jusque dans les années 70 la transmission était exclusivement orale de génération en génération et au sein de mêmes familles.

Parmi les exemples les plus célèbres, les sœurs Goadec aujourd’hui disparues ou les frères Morvan qui malgré leur âge avancé ont été encore mis à l’honneur lors du festival des vieilles charrues avec les tambours du Bronx en 2010

 

 

Parmi les grandes voix Bretonnes qui s’adonnent au Kan-ha –diskan ont trouve : Denez Prigent qui chante maintenant plus souvent la Gwerz dans ses concerts, Eric Marchand, Louise Ebrel, Ifig Flatrès, Marcel Guilloux, Erik Marchand, Annie Ebrel, Nolùwen Lebuhé, Marthe Vassalo, Ronan Gueblez…

Désolé de ne pouvoir citer tout le monde mais sans oublier mes copains Lors Landat, Yves Jego, Yann Raoul.

  

  

 


 
Dans Plinn (Louise Ebrel, ifig Flatres)

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Danses Bretonnes
commenter cet article

commentaires

cecyle 03/07/2011 12:23


ok merci msieur Dan!
J'habite à saint nazaire!!
Bon dimanche à toi aussi!


libre necessite 03/07/2011 15:35



Très bon dimanche aussi à toi. Racontes moi lorsque tu iras voir Tamm-krez.Com. dans ton coin j'ai des copains musiciens et de très bons groupes. Bises Dan



cecyle 03/07/2011 02:16


J'adore!!
Tu va ptetre me trouver nulle pour une moitié de bretonne, mais j'avais jamais vraiment écouté ce genre de musique, et la je (re)découvre et j'adore!!
Du coup je vais télécharger des musiques et je vais guetter le prochain fest noz!!!
Merkiii :)
Et avec l'explication toujours si agréable c'est top, t'es vraiment super msieur Dan! ;)
Bonne nuit bisous


libre necessite 03/07/2011 11:07



Salut Miss, même en étant fan, la musique purement traditionnelle peut être un peu rébarbative, je pourrais t'indiquer des groupes actuels qui redynamise la musique et la danse Bretonne. Pour les
fest noz, il existe un site avec le programme de toutes les fêtes partout en France http://www.tamm-kreiz.com/groupe/2720/kreizh-breizh-akademi.html


Dans la rubrique Fest-noz en haut à gauche tu découvriras les programmes. Dans quel coin habites tu ?


Très bon dimanche Dan



Magalune 02/07/2011 16:29


Article très bien documenté, comme toujours. Mon ami, qui est sonneur (cornemuses du centre, un peu de biniou, de bombarde) et a fait beaucoup de musique trad l'a apprécié (et il est tatillon sur
le sujet lol).
merci pour toutes ces infos.
mag


libre necessite 02/07/2011 18:24



Merci Magalune, pas de mérite quand on aime



le Chaton 01/07/2011 11:23


Je réalise soudainement que je dois avoir du sang breton, c'est pas possible que j'aime autant sinon. A+, amitiés. Le Chaton


libre necessite 01/07/2011 11:46



Bonjour Le Chaton comme on dit "Bon sang ne saurait mentir" . Je vais poursuivre dans ce domaine de la musique et de la danse, durant les semaines à venir. Mon amie et moi dansons toute l'année
mais les mois d'été c'est un festival...enfin si les genoux veulent bien tenir. Amitiés dan



ABC 01/07/2011 09:22


Plein de joie et de fête comme si j'y étais !!! merci pour cet instant breton, m'évoquant de bons souvenirs...


libre necessite 01/07/2011 09:34



Bonne journée ABC, je retourne danser Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->