Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 06:11

Le-Capital_portrait_w193h257-1-.jpgCosta Gavras  retrouve le cinéma engagé qui l’a fait connaitre du grand public. Il nous plonge dans un monde cruel et  sans scrupule. Un monde machiste qui se délecte du pouvoir en se roulant dans la fange d’un  luxe obscène qui justifie tous les mauvais coups. Ces hommes pervertis qui  se prennent pour les maitres du monde avant d’être broyés par plus dévoyés qu’eux. Un univers Insatiable de la finance et de la spéculation  où chacun des acteurs, maitres ou valets, se pensent indispensables alors qu’ils détruisent des vies de labeur honnête et réduisent dans pays entier à la misère.

Incarné par le Gad Elmaleh, crédible dans ce rôle à contre-emploi,  cet  homme intelligent et séduisant  qui se perd dans une course effrénée  aux profits rapide pour acquérir selon lui  pouvoir et respect.

Inspiré du livre  de l'économiste Jean Peyrelevade, l’intrigue se noue autour des paradis fiscaux, où la spéculation  sur des  "Produits toxiques" procure en peu de temps  des profits énormes en jouant sur la crédulité d’investisseurs mal informés.

Notre attention est captée par cette plongée au cœur de la finance et le visage sympathique de  Gad Elmaleh  ne peut nous faire oublier l’atmosphère délétère  de ce film.

 Si tous les évènements relatés ne sont que fiction, ils sont parfaitement mis en lumière dans l’actualité. On comprend  comment  par un effet levier on peut s’approprier  une entreprise sans aucun argent  en lui faisant simplement  rembourser  les crédits empruntés pour l’acquérir. Un peu comme Monsieur Mittal  s’est emparé  d’Arcelor le 28 janvier 2006 dans Offre publique d’achat sans avoir les fonds suffisants. D’ailleurs le  16 décembre 2008 Arcelor- Mittal sera condamnée, par le conseil français de la concurrence, à une amende de 301,7 millions d'euros mais aussitôt débouté par la cour de justice Européenne.  Ensuite  Mittal délocalise la commercialisation des aciers de Moselle au Luxembourg pour contourner les impôts et  poursuit sa stratégie de "démentiellement"  en ne conservant que les activités profitables  et détruisant les outils de productions non rentables ainsi que  des centaines emplois.   

Et dans la réalité d'aujourd'hui, implantation de Golman sachs :

goldman-europe-new[1]

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

Jonas D. 30/11/2012 18:30

Particulièrement ému par ce qui arrive à Arcelor Mittal -mon gendre y travaille encore- je ne peux que valider ton subtil commentaire et te remercier d'avoir évoquer le sujet. Pour le film, je n'ai
pas eu l'occasion de le voir, la presse n'a pas été tendre avec Elmaleh. Mais les critiques, tu sais, comme disait Charlebois en son temps "ce sont des ratés sympathiques". Je fais néanmoins
confiance à ce maître qu'est Costa Gavras pour une leçon de plus sur la mauvaise vie des nôtres. Merci Dan.
Jonas

libre necessite 30/11/2012 20:19



Merci Jonas, Nous sommes à quelques heures du dénouement pour Arcelor on croisent le doigt. Si tu vois le film , tu me donneras ton avis. Pour moi Gad est bien dans ce role en traduisant très
bien l'arrogance de ces financiers. Bon week end  Dan



k 30/11/2012 11:34

l'argent gouverne...
l'argent est mort? vive l'argent!!!
on a juste remplacé le roi par le fric et les perdants sont toujours les mêmes....

libre necessite 30/11/2012 20:06



Oui K, ce film montre aussi l'arrogance de ces grands banquiers. Bises Dan



Line 29/11/2012 17:39

un role très fort pour gad

je n'avais pas très envie d'y aller mais après t'avoir lu je vais peut-être changer d'avis

merci pour le résumé

bises Dan

libre necessite 29/11/2012 19:08



Bonsoir Line, une belle intrigue réaliste et une belle prestation de Gad . Bises Dan



Eve Océane 29/11/2012 15:18

Je ne pense pas que j'irai voir ce film qui, intellectuellement, est certainement très intéressant. Mais je n'aime pas consciemment finir de me casser le moral.
Je ne pense pas qu'un film, aussi percutant soit-il, puisse se faire remettre en question ceux dont l'unique préoccupation est d'asseoir une fortune qui est déjà telle qu'ils ne peuvent depuis
longtemps en trouver l'usage.
On peut rêver qu'il permette à ceux qu'ils écrasent sur leur passage de trouver les failles de leur système et de s'organiser pour les contrer, mais j'ai bien peur que ce ne soit qu'un rêve ou
alors ça risque de n'être qu'à très long terme.
Je suis pessimiste là. Mais comment faire autrement ?
Belle journée quand même.
Bises. Eve

libre necessite 29/11/2012 19:12



Bonsoir Eve, je ne suis pas très optimiste non plus car ce film ne fera pas bouger grand chose. Il s'agit simplement d'éducation populaire à réfléchir . Bises Dan



flipperine 29/11/2012 11:45

bon ciné

libre necessite 29/11/2012 14:38



Bonne journée Flipperine Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->