Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 14:58

Photos-publiees-5-1818.JPGLa laisse de mer est l'accumulation par la mer de débris naturels (coquillages, algues, bois mort, os de seiche, etc.) ou d'origine humaine, drossés à la limite supérieure du flot. Parmi ces derniers, on peut évoquer les galettes de pétrole issues des marées noires ou dégazage en mer, les déchets jetés ou perdus en mer par les navires, les engins de pêche perdus par les pêcheurs ou d'autres types de déchets apportés en mer par le vent ou les cours d'eau avant d'être rejetés sur la plage par les marées.

Dans de nombreux pays, la laisse de basse mer est utilisée pour cartographier la limite entre la terre et la mer.

Sur la façade atlantique, cette laisse de mer est principalement constituée de  varech marin ou Zostère marine. Cette plante aquatique, qui a failli disparaître de l’océan Atlantique dans les années 1930 et accuse encore une régression de population, continue d’avoir, de nos jours, un rôle écologique important.

Les laisses de mer, lorsqu'elles ne sont pas polluées, ont un rôle écologique important grâce aux mucilages, ces substances végétales constituées de polysaccharides, qui gonfle au contact de l'eau et produit une substance visqueuse semblable à la gélatine.

De nombreuses substances d'origine végétale, animale ou fongique, et même bactériennes sont dites mucilagineuses. C'est le cas des mucus produits par de nombreuses espèces animales, aquatiques notamment, les algues échouées, vivantes ou mortes, même en plein soleil, conservent sous les laisses de mer un microclimat frais et protégé des ultraviolets solaires, y abritant et nourrissant de nombreuses espèces qui vivent dans le sable (micro-organismes et crustacés essentiellement).

Une fois dégradées et minéralisées, elles deviennent une des sources de nutriments des plantes terrestres du haut de l'estran.

Ainsi les organismes qu'elles nourrissent et abritent contribuent doublement à fixer les plages, les sables et sédiments dans les baies ou estuaires et le pied des premières dunes.

Elles sont aussi la base d'une chaîne alimentaire tout à fait particulière où s'alimentent notamment les oiseaux, mais qui profitent aussi aux alevins, crabes, etc. Sur le littoral, nombreuses autres espèces d'oiseaux utilisent des algues récupérées sur les laisses de mer pour fabriquer leur nid.

Sur cette zone de transition écologique entre deux écosystèmes joue un rôle important. On trouve outre des invertébrés typiquement terrestres (insectes essentiellement), des espèces tout à fait marines, et des espèces typiques de ces milieux.

La laisse de mer se montre capitale pour certains coléoptères qui y trouvent soit un gîte, soit de la nourriture, soit les deux. Le ramassage en éliminant la source de nourriture, font par conséquent provoqué la disparition de cette espèce.

Le choix du nettoyage en zone touristique

Différentes techniques de nettoyage mécaniques ont été développées pour l'agrément des touristes. Il existe une forte pression des communes littorales pour nettoyer mécaniquement les laisses de mer afin de présenter aux touristes des plages « propres».

Cela semble utile là où des pullulations anormales d'algues vertes se produisent en raison d'une eutrophisation qui est la modification et la dégradation d'un milieu aquatique, lié en général à un apport excessif de substances nutritives (azote provenant surtout des nitrates agricoles et des eaux usées, et secondairement de la pollution automobile, et phosphore, provenant surtout des phosphates et des eaux usées), qui augmentent la production d’algues et d'espèces aquatiques, ainsi parfois que la turbidité, en privant parfois le fond de lumière.

La dystrophisation est l'état extrême de l'eutrophisation, qui se traduit par la mort des organismes animaux et végétaux supérieurs, induite par les apports à la mer des excès de nitrates et phosphates agricoles ou émis par les stations d'épuration.

Il est également nécessaire de nettoyer les déchets anthropiques habituels : bois traité, filets de nylon, qui peuvent encore piéger des oiseaux, divers produits dangereux pour l'environnement.

Du point de vue du développement durable, il convient cependant de préserver la partie naturelle des laisses de mer, tout particulièrement aux pieds des dunes qu'elles contribuent à fixer.

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Bretagne
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 06/05/2013 17:52

Je ne connaissais pas ce terme "laisse de mer" qui de suite titille mon imagination...
Bises

libre necessite 09/05/2013 08:44



Merci Corinne pour ta visite. Laisse de mer représente aussi un monde très riche qui attise toujours ma curiosité. Bises Dan



valdy 20/04/2013 22:54

J'aime ces articles sur la mer, le littoral, les oiseaux que tu nous offres régulièrement. Comme en glanant sur les plages bois et coquillages, l'on trouve sur ton blog matière à connaissance, avec
en plus, tout la conscience écologique qu'un journal engagé pour la nature nous proposerait. Bravo !
PS : merci Dan, pour ta présence virtuelle et familière

libre necessite 21/04/2013 20:49



Merci à toi chère Valdy pour ta fidélité et tes marques d'amitiés Bises Dan



Jonas D. 16/04/2013 15:39

Heureux de me retrouver chez toi. Je viens d'avoir une explication ser ces bandes sombres sur la mer basse que j'ai toujours naïvement vu comme de l'algue. Mais voici que la chose est plus
complexe. Encore un exemple concret de la nécessité de préserver cette belle nature qui contribue à s'équilibrer et par ce fait à nous équilibrer. Merci Dan pour cet article intéressant. Amitiés.

libre necessite 20/04/2013 09:53



Merci Jonas, Je reprendrais ce sujet car l'estran est bien plus complexe encore que cette laisse de mer. Amitiés Dan



louv' 13/04/2013 19:40

J'en ai passé du temps à fouler du pied les innombrables déchets entremélés d'algues dans la laisse de mer...sans savoir qu'il s'agissait d'une laisse de mer ! Toujours aussi intéressants tes
articles, Dan ! On en voudrait plus souvent...
Bon week-end, bisous.

libre necessite 13/04/2013 23:41



Merci Louv', oui en effet je ne suis plus très présent mais je repredrais ce sujet pour le compléter. Bises Dan



Nina Padilha 13/04/2013 10:10

J'ai encore appris quelque chose.
Merci et bon WE !

libre necessite 13/04/2013 14:08



Bonjour Nina, les laisses de mer en Méditerranée on bien sûr un fonctionnement différent avec des marées aussi peu marquées. Bises Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->