Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 06:21

P1704_080613-1-.jpg2- Eric Tabarly et ses travaux sur le Pen Duick

Éric Tabarly est né le 24 juillet 1931 à Nantes

En 1952 , il s'engage dans la Marine Nationale. Il est admis à comme pilote dans l'aéronautique navale puis en 1958, à l'École des Élèves Officiers de Marine (EOM), dont la scolarité se confond avec celle de l'Ecole navale et où il se distingue entre autres par ses capacités sportives.

 Après sa sortie de l'École d'Application des enseignes de vaisseau à bord du croiseur-école Jeanne d’Arc,il embarque à Cherbourg en juin 1961 comme officier en second

Souhaitant participer à la OSTAR Transat Anglaise en solitaire sponsorisée par le journal l'Observer ( Observer Single-handed Trans-Atlantic Race) de 1964, il est mis, sur sa demande, en détachement spécial par la Marine nationale, ce qui lui permet de naviguer librement tout en restant officier d'active. Avec l'aide des architectes Gilles et Marc Costantini, il conçoit spécialement le Pen Duick II, Ketch de 13,60 mètres, avec lequel il remportera la course en franchissant le premier la ligne d'arrivée à Newport le 18 juin 1964 à 10 h 45, en particulier devant Francis Chichester le grand favori. À la suite de cet exploit, il conteste la suprématie anglaise et fait redécouvrir la course au large à la France

Pendant ce temps, faute de pouvoir payer les travaux sur Pen Duick, son père le met en vente. Comme il ne trouvait pas d'acheteur, Éric persuade son père de le lui donner.

Pen duickAlors qu'Éric est à l'Ecole navale de Brest, il s'entraîne à bord pour participer à des régates en Angleterre en 1960-1962. Le bateau termine ses rénovations au chantier Raymond Labbé en 1983 à Saint-Malo

Ce n’est que quelques années plus tard, quand Éric peut s'occuper de son bateau, il constate que la coque de son voilier est pourrie. Ne pouvant financer les travaux par un chantier, Éric décide de sauver lui même son bateau : il refait une coque neuve en appliquant des couches successives de tissus de verre et de résine polyester sur l'ancienne coque utilisée comme un moule mâle. La construction en polyester était à ses débuts, jamais on n'avait construit de voilier aussi grand et lourd. C'était la plus grande coque de ce type à cette époque.

 

En 1984, Éric Tabarly épouse Jacqueline ; ils ont eu une fille, Marie Tabarly, née en Aout 1984.

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Voile et Voiliers
commenter cet article

commentaires

Jonas D. 07/02/2013 10:32

Décidément, je te découvre passionné de voile et de navigation. Ces deux derniers articles sont truffés de détails pour le profane que je suis. Je continue ma lecture demain. Amitiés.
Jonas

libre necessite 07/02/2013 17:37



Merci Jonas, C'est un domaine qui m'interresse depuis longtemps. Amitiés Dan



valdy 06/02/2013 19:41

Oser réparer soi-même une coque avec un matériau jamais utilisé auparavant, quelle audace ... J'ai une peur -bleue (sic) de la mer, et je suis ébahie que les hommes aient pu aller dessus pour
découvrir le monde -parfois avec des coquilles de noix - le peuplement du pacifique, Rapa Nui, et même les plus grandes embarcations (pinta, nina, santa Maria) sur lesquelles on s'embarquaient pour
l'inconnu ...
C'est beau la persévérance et la conviction intime ..
Je lirai la suite demain ou vendredi,
Bonne soirée :-)

libre necessite 07/02/2013 17:30



Merci Valdy, C'est aussi très impressionnant pour moi qui ait pas mal navigué. Bises Dan



Esclarmonde 05/02/2013 21:19

J'avoue que quand je vois des bateaux aujourd'hui s'appeler "Fleury Michon" ou "banque populaire", je me sens un peu nostalgique de ce bateau au nom très breton... Tabarly, une vie bien remplie,
bises

libre necessite 05/02/2013 21:47



Bonsoir Esclarmonde, c'est tout de même par Tabarly que le sponsoring à commencé dans la voile. Son dernier bateau ne s'est jamais appelé Pen Duick 7 mais Paul Ricard. Bises Dan



Océanique 03/02/2013 19:12

Eric Tabarly le père spirituel de tous les navigateurs actuels. Je l'ai vu en conférence à Lyon avec Jacqueline son épouse.
Amicalement

libre necessite 03/02/2013 19:26



Bonsoir Océanique, Actuellement Jean Lecam, que je connais bien,  fait partie de vendée globe, on attend son arrivée dans deux jours environ c'est un des derniers a avoir navigué avec
Tabaly. Bonne soirée Dan



flipperine 03/02/2013 17:56

un sacré navigateur

libre necessite 03/02/2013 18:42



Merci Flipperine, il a fait école. Bises Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->