Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 08:21

 Les marins de d'Iroise

mg8818-1307972799-1-.jpgLa marinière doit beaucoup à Coco Chanel et à Jean-Paul Gaultier, au point d’être très tendance dans le milieu de la mode.

Mais rappelons-nous que ce tricot rayé bleu et blanc a été introduit dans la liste officielle des tenues de matelot de la marine le 27 mars 1858. Sous prétexte de rendre plus visible l’homme à la mer, Le rouge aurait sans doute été plus remarquable dans les vagues mais dans la marine Française de l’époque c’était une  couleur qui évoquait trop précisément la révolution, ainsi que la flibuste et la piraterie.

Les parisiens vous diront que le drapeau tricolore n’a fait que reprendre les couleurs de la ville, associées au blanc de la royauté, pourtant à l'origine un pavillon de marine reprenait déjà en 1790  le blanc des uniformes d'officiers et la tenue bleue à ceinture rouge des simples marins.

Dans le passé, la rayure n’est portée que par les  marginaux : saltimbanques, prostituées, prisonniers, hérétiques… Dans la marine, le tricot rayé fait partie de l’uniforme des simples matelots, au même titre que le béret à pompon. Selon une ordonnance de 1858, « les raies blanches d’une largeur de 20 millimètres » doivent être « au nombre de 21 » et « les raies bleues larges de 10 millimètres  au nombre de 20 à 21 ».

La rayure marinière entre dans le civil à la Belle Epoque avec la mode des vacances à la mer, et les classes aisées en villégiature qui adoptent le style marin. Quelques années plus tard, elle devient l’emblème du raffinement. Dès 1917, Coco Chanel lance à Deauville le « total look matelot » et convertit aristocrates et grands bourgeois aux marinières  et pantalons blancs.

Avec le Front Populaire et l’arrivée des congés payés, il faudra tout de même attendre quelques années avant que le tricot marin se démocratise.

Entre 1950 et 1960, intellectuels et artistes optent à leur tour pour le bleu et blanc. Sous le soleil de la Côte d’Azur, Picasso ne quitte plus son tricot marin.

img-306-1-.jpg

 Les créateurs de mode s’en emparent, Yves Saint Laurent dès 1962 et Jean-Paul Gautier, un peu plus tard, en le choisissant comme  l’emblème de sa marque.

Aujourd’hui la marinière a toute sa place sur tous les bords de mer, version Armor Lux ou Saint James, même si les professionnels s’en détournent un peu sous prétexte qu’ils la laissent aux touristes.

La pratique de la voile en régates ou en courses au large ainsi que les sports de glisse, ont boudé la marinière et opté pour une nouvelle mode branchée.

Tant que la saison le permet, je la porte volontiers avec un bermuda ou un jean, au risque de me faire traiter de parisien au bar du port, où je prends mon café le matin.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Focus
commenter cet article

commentaires

flipperine 05/02/2012 09:46

je ne connaissais pas l'origine de ce pull

libre necessite 05/02/2012 11:38



Oui Flipperine un tricot très populaire ici. Bises Dan



Mireille du Sablon 05/02/2012 08:24

Bonjour Dan,
J'en aime le style mais les rayures me marquent ...trop! rires
Très bon dimanche , gros bisous de la Sibérie, Mireille du sablon

libre necessite 05/02/2012 11:35



Merci Mireille, la neige annoncée n'est pas au rendez vous. En rentrant de fest noz à 2h du matin la température était de 5°c. Bises Dan



Stéphane 04/02/2012 23:09

Dan, j'ai beaucoup aimé cet article. Bravo. Kenavo...........

libre necessite 05/02/2012 11:32



Merci Stéphane Amitiés Dan



Francis 04/02/2012 21:04

J'ai dû en porter une vers 20 ans, pas longtemps, coupe particulière encolure en fente... un peu déçu, pas pris le temps de m'habituer, mais coton à tout épreuve.
A tenter à nouveau ?

libre necessite 05/02/2012 11:21



Salut Francis dans ma Bretagne sud les ocasions d'en porter sont fréquentes. Bon dimanche Dan



Monica - entre terre et mer .. 03/02/2012 14:31

il existe aussi la vareuse demarin que vous devez connaitre
en grosse toile passée bleu ou ocre ,

celle la oui portée au bar du port avec la casquette de péchouse addidionnée du ciré Cotten bien jaune à faire peur aux mouettes MDR
stigmatise vite fait le vacancier loll

en régates je n 'ai jamais porté le tricot rayé loll je préférai Hélianssen loll

bonne journée

libre necessite 03/02/2012 14:46



Merci Monica, il est vrai que pour la voile je possède divers équipements croisière ou dériveur mais que je ne porte pas non plus la marinière rayée. Bises Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->