Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 10:20

                         img245

L’existence ne pratique pas l’égalité. La naissance est soumise aux  règles aléatoires de la génétique et au milieu social mais la géopolitique nous montre que l’équité n’est pas bien répartie et l’être humain n’est pas enclin à la justice sociale

Comme on dit « je suis né du bon coté du manche », je n’en tire aucune fierté car je n’ai pas fait grand-chose pour mériter cette situation.

Je suis donc conscient d’être un privilégié. Sans véritable jalousie pour les grandes fortunes de ce monde, je réalise aussi que ma compassion pour les populations du sud ne leur est pas d’une grande utilité.

 

Je ne conduis pas une grosse voiture allemande mais je ne fais pas non plus mes courses au Lidl

Je n’ai pas de yacht au port mais je suis très fier de promener mes petits enfants sur un canoë gonflable.

Je ne me sens pas contraint de taper 2, pour sauver Kevin, Dylan ou Vanessa, mais je ne prends pas pour un intellectuel parce que je lis plus de deux livres dans l’année.

Né avec les attributs masculins et tous les avantages qui vont avec, je pratique avec délice le partage des tâches ménagères et défend tous les combats féministes qui ne tournent pas une guerre des hormones.

Mon bonheur est fait de plaisirs simples et je ne convoite pas mon prochain.

Sans avoir fait d’études, réussir sa vie sociale et professionnelle n’était pas gagné d’avance, mais là encore la destinée m’a comblé.

Je ne suis pas tenté d’utilisé ces crédits qui m’attendent sur toutes les cartes de fidélité des grandes surfaces.

Sans revenu financier à camoufler, je peux dormir tout à fait tranquille sans avoir à suivre les cours de la bourse, mais mon livret A me permet de faire face aux imprévus.

Je ne suis en rien obligé de mastiquer cette baguette de pain molle vendue sous cellophane et je peux donc me régaler d’un véritable pain complet acheté à la Coop bio.

Aucun graffiti sur les murs du hall de mon immeuble, je laisse mon vélo sans peur de le voir disparaitre.

Par chance, mes véritables idées de gauche m’ont interdit de voter pour Mitterrand en 81, je n’ai donc pas eu à assumer les nationalisations et les orientations néolibérales d’un soi-disant socialiste.

 

Difficile de défendre un vrai commerce équitable mais je peux m’interdire d’acheter les kiwis de nouvelle Zélande, les avocats du chili  et même les fraises d’Espagne.

Je ne subis aucune pression vestimentaire m’obligeant à porter des grandes marques réputées ou des chaussures Gucci,  pour autant je ne porte pas de Marcel et de casquette Ricard.  

Mes privilèges 

J’ai gagné des sommes folles aux loteries et Loto, car je n’ai jamais joué.

Sans être imposable, je perçois une retraite pour laquelle j’ai cotisée durant 43 ans au titre d’un salaire différé. Je ne me sens donc pas redevable devant la jeune génération même si  on tente de me faire passer pour un voleur éhonté.

Avoir cotisé durant toute ma carrière à une assurance chômage à laquelle par chance je n’ai pas eu recours est une satisfaction personnelle à double titre, d’avoir échappé au pire tout en participant à la solidarité.

Pour vous dire à quel point, ma vie est favorisée, la piscine qui se trouve à cinq cent mettre de chez moi  est en eau de mer à 34°c.

 

Alors quand on est un privilégié et conscient de l’être, il reste à assumer ses convictions. Alors à la mesure de mes faibles moyens d’action, comme altermondialiste je milite à ATTAC, comme anticapitaliste je vote pour la nationalisation des banques et le rétablissement des services publics, comme antimilitariste je conteste les budgets de l’armée et l’envoi de troupe sur un sol étranger, comme électeur je vote à gauche mais en déniant au PS d’en défendre les idées, comme écologiste j’économise et je recycle tout ce que je peux, comme citoyen je soutien les sans papiers et je me mobilise contre les injustices, comme consommateur je privilégie des aliments bio et de production locale, comme syndicaliste je refuse la perte des acquis sociaux difficilement arrachés par nos anciens, comme laïque je m’offusque des signes religieux ostentatoires de notre gouvernement, Et….comme bloggeur j’écris mes billets d’humeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Billet d'humeur
commenter cet article

commentaires

valdy 15/10/2011 14:10


Et bien Dan le Breton, je suis enchantée de faire ta connaissance à travers ce texte bien ficelé (et aux multiples pistes de réflexion sur les orientations de notre société) ...
Valdy


libre necessite 15/10/2011 14:21



Merci Valdy, de me porter intérêt par cette lecture. Bises Dan



flipperine 14/10/2011 18:14


le tout est de se contenter de ce que l'on a et de faire avec


libre necessite 14/10/2011 18:49



Oui Flipperine c'est bien mon avis



Olga Guyot 13/10/2011 09:25


Merci Dan, pour cette mise au point, Bon, je ne sais si je suis privilégiée, mais j'ai une maison bien à moi, et nous en avons bavé pour la garder...
En bas dans mon jardin, petite piscine pour les jours de soleil, pour la plus grande satisfaction des enfants et petits enfants. Pour tout cela nous n'avons rien demandé
Mais je sais que je ne suis pas sdf, que je peux nourrir ma famille, j'ai du bois pour cet hiver, mais mon coeur saigne pour ces pauvres gens.
Bises à toi
Olga


libre necessite 13/10/2011 09:57



Bonjour Olga, chacun à sa façon de ressentir les choses et de les exprimer. Bises Dan



Sherry 12/10/2011 20:59


et moi j'adore.... même si l'on n'a pas le même parcours de vie, on a des idées bien semblables. merci pour ce coup de gueule.. ou de coeur !


libre necessite 12/10/2011 22:13



Merci Sherry, je suis ravi de savoir qu'on partage encore un peu plus que je ne le pensais. Bises Dan



Catheau 12/10/2011 14:08


C'est beau d'avoir des certitudes !


libre necessite 12/10/2011 15:02



Bonjour Catheau , en tant que scientifique voici un mot que je n'utilise jamais. Il s'agit simplement d'un ressenti et de convictions fortes basées sur une recheche d'informations. Amitiés Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->