Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 07:37

 Photo-Nathalie-Brianne.jpgPhoto Nathalie Brianne

 En effet, pour s’adapter à la phase gazeuse, une large extension devait encore avoir lieu entre leurs atomes.

L’envol se produisit en pleine journée sous une chaleur écrasante qui les aspira dans l’atmosphère avec un grand sentiment de légèreté. Une fois encore, les vieux amis vécurent ce voyage ensembles.

Leur environnement était de plus en plus instable, poussés par les vents, ils se sentaient brassés violement, happés par une bulle d’air chaud ils poursuivaient leur ascension. Heureusement cette période ne dura que peu de temps. Le cumulonimbus était le roi des nuages, arrivé à maturité, il peut prendre des formes variées et s’accrocher à près de douze mille mètres d’altitude. Il est souvent associé à des rafales de vent, de grêle et de la foudre.

En quelques heures, l’accumulation de vapeur d’eau était telle qu’elle se condensa sous la forme de fines gouttelettes. La situation ne pourrait pas durer bien longtemps.

La zone de dépression où ils se trouvaient était violemment poussée vers l’est au dessus de l’Atlantique.

Sans le savoir, ils devenaient les vedettes des rubriques météo sur les écrans de toutes les télévisions.

Les premières chutes de pluie eurent lieu très exceptionnellement au-dessus de la côte bretonne,  puis ces gros nuages traversèrent une bonne partie de la France.

Brusquement dans un bruit de tonnerre et avec de violents éclairs, un orage déclencha une énorme précipitation. 

Les molécules d’eau dont nous suivons les pérégrinations depuis les glaces de l’Arctique se trouvaient maintenant exactement en surplomb St-Jean-Bonnefonds dans le département de la Loire.

Leur alliance avait tenu le coup jusqu’ici contre vents et marées, malheureusement elles se trouvèrent brusquement réparties dans des gouttes de pluie voisines mais distinctes.

 

Leur méconnaissance topographique de ce département ne les avait pas encore alertées. Pourtant dans un cruel coup du sort, l’une d’elle fut projetée sur le versant est de la colline alors que l’autre goutte tomba  côté ouest.   

Rien de grave allez-vous me dire, ces deux là, après un ruissellement torrentiel, se retrouveront certainement à la rivière.

En d’autres lieux, probablement, mais cette crête fait partie de la fameuse ligne de partage des eaux et ces deux gouttes viennent chacune de tomber sur des bassins versants différents.

300px-Lignedepartagedeseaux-1-.png

La première rejoindra bien la rivière Ricolin qui en se jetant dans le Rhône qui la projettera dans la mer méditerranée, alors que la seconde ira grossir le courant de la rivière Ozon pour rejoindre ensuite la Loire et plus loin encore l’océan Atlantique.

Le cycle de l’eau est immuable, alors pourquoi ces molécules là ne se retrouveraient-elles pas ?

Lavoisier avait bien raison, au 18 eme siècle de clamer « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

Oui bien sûr, dans une vision optimiste des choses, mais admettez que la probabilité de voir se rapprocher à nouveau ces atomes d’hydrogène et d’oxygène, est bien faible.  

Chacune va encore voir du pays et aura peut être le privilège de se retrouver dans votre verre, pour apporter ses bienfaits avec votre métabolisme.   

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans nouvelle
commenter cet article

commentaires

Monelle 11/10/2011 17:31


Merci à Lénaïg d'avoir parlé de tes "Deux gouttes d'eau". Ton récit a su joliment retracer le cycle millénaire de l'eau !
Amicalement
Monelle


libre necessite 11/10/2011 17:35



Bonsoir Monelle, bienvenue chez moi. Merci pour cette visite et merci encore à Lenaïg de m'avoir fait l'honneur de me citer. Amicalement Dan



flipperine 10/10/2011 14:29


quel voyage fait l'eau


libre necessite 10/10/2011 17:49



Une grande histoire que ce cycle de l'eau . Bonne soirée Dan



cecyle 09/10/2011 23:19


Ben t'as fait les deux me divertir et me rafraichir! hihi
bisous


libre necessite 10/10/2011 07:53



Bonne journée Miss, Bises Dan



cecyle 08/10/2011 20:45


;)
Une chute inattendue mais Ô combien désaltérante...et c'est déjà pas mal!
Hihi
Bisous mon ptit Dan


libre necessite 09/10/2011 17:41



Merci Miss, ravi de t'avoir si ce n'est divertie mais au moin raffraichie. Bises Dan



Elo 08/10/2011 12:13


Jolie histoire mais si triste sur la fin... Pauv' ptites gouttes ! Bisous


libre necessite 09/10/2011 17:27



Non Elo, à la fin la vie l'emporte et le cycle de l'eau est éternel. Bises Dan 



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->