Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 06:09

terrescouv-1-.jpg

 La conscience de son existence, de sa relation avec les autres et avec la nature, est le propre de l’homme. Mais ce qui lui donne toute sa profondeur, c’est de réaliser la survenue inéluctable de sa mort. Pour accepter son destin et supporter son quotidien, chacun a sa propre façon d’avancer dans la vie. Beaucoup se plongent dans l’insouciance et dans une vie trépidante, certains se réfugient dans une spiritualité en misant sur la foi trouver de l’aide, d’autres rechercheront un secours dans la philosophie et la science, d’autres encore subliment par l’absurde ces illusions perdues dans la création artistique. « Lorsque le nécessaire est aléatoire le superflu devient indispensable »

 

1-          Naissance de la vie

Tout commence par la rencontre entre un spermatozoïde et un ovule, point de départ de la transmission de la moitié des informations génétiques de la mère et d’une autre moitié venant du père. Première étape de la création d’un individu unique et exceptionnel.

Ce mélange totalement aléatoire aboutit à une masse de données incroyablement diverse qui résulte d’une accumulation génétique venue de l’ensemble de nos ancêtres.

La cellule initiale se transforme rapidement en une sphère homogène. Rapidement la multiplication des cellules mères se distingue en trois couches ; c’est de la couche externe que les cellules du système nerveux vont continuer à se différencier pour constituer finalement un réseau de nerfs, la moelle épinière, le cervelet et le cerveau.

 

Lorsque l’enfant parait, il possède déjà la totalité de ses neurones soit environ quatre cent millions qui commenceront aussitôt à se détruite dès la naissance.

Ce matériel n’est pourtant pas opérationnel, de ce fait la première partie de sa vie ne sera qu’une longue ouverture au monde et un apprentissage de l’existence. Petit à petit, l’enfant va accroître son équipement cérébral de plusieurs millions de connexions  par seconde. Le développement de ce million de milliards de synapses se fera selon un processus, lui aussi totalement combinatoire et indéterminé, selon des modalités qui nous sont encore inconnues. 

Une à une, certaines connexions s’établissent plutôt que d’autres par un jeu de multiples loteries, jusqu’à créer une personne unique douée d’intelligence et capable de conscience.

 

un_neurone-1-.jpg

 

Non seulement il est, mais il sait qu’il est. Rapidement il aura aussi la révélation de sa mort programmée.

La science à ce moment perd un peu le fil. Par quel processus biologique apparaît cette forme d’énergie que certains nomment l’âme ?

Les générations se succèdent par un véritable passage de témoin d’un patrimoine génétique collectif.

 

 

2-         Universalité de la matière organique

 

Ce miracle de la vie utilise une matière organique, sous forme d’atomes, qui semble inépuisable.

 

Au cours des premières secondes ayant suivi le Big Bang, sont nés les éléments chimiques les plus légers : hydrogène, hélium, lithium et des traces de béryllium. C'est la nucléosynthèse primordiale. Tous les atomes d'hydrogène de l'Univers ont été créés dans ce Big Bang : pas loin de 75% de la masse de la matière ! Quant aux autres éléments chimiques, le carbone, l'oxygène, le fer, l'or, ils sont tous nés dans des étoiles, fabriqués à partir d'éléments plus simples comme l'hydrogène et l'hélium.

Une simple molécule d'eau (H2O) contient donc de l'hydrogène, témoin des trois premières minutes après le Big Bang, et de l'oxygène, né dans un creuset stellaire.

Sur la Terre, l'oxygène, le silicium et l’hydrogène dominent, le carbone venant en quatorzième place seulement.

Le recyclage des éléments à travers les diverses composantes à la surface de la Planète est fortement lié au fait que la Terre est une planète vivante. L'élément le plus critique attaché à ce recyclage est sans contredit le carbone.

Le carbone se retrouve dans l’atmosphère et dans l’hydrosphère (Océans) essentiellement sous forme de Co2 , dans la lithosphère sous forme de roches et de sédiments et dans la biosphère dans la matière organique des plantes et des animaux.

 Depuis que le cycle biologique du carbone est apparu sur Terre, il a en quelque sorte transformé cette planète en un système qui assure sa continuité.

 

Le corps humain est composé à partir de l’organisation de 24 atomes dont l’oxygène, le carbone, l’hydrogène et l’azote représentent à eux seuls 96% du poids du corps.

 

 Structure-ADN-copie-1.gifStructure ADN

 

Toute la matière qui nous entoure, la matière "ordinaire" est composée d'atomes. Pour fabriquer de l'ADN, il faut donc disposer des éléments chimiques tels que : l'hydrogène, le carbone, l'azote, l'oxygène et du phosphore.

Le carbone est un constituant essentiel du corps humain  dans la constitution des tissus, dans le métabolisme de toutes les cellules ainsi que dans le stockage d’information génétique.

 

Ainsi le carbone représente-t-il l’un des maillons essentiels de la vie.

Par exemple, prenons cet atome de carbone, celui–là même qui est lié au Fibrinogène, protéine du plasma, et synthétisée au niveau du foie, qui actuellement circule dans mes veines

 Combien d’organismes vivants avant moi l’ont-ils accueilli dans leurs cellules ses services ?

Peut-être ce même carbone a-t-il déjà de nombreuses fois accompagné le métabolisme d’hommes avant moi.

Sous des formes de vies différentes, cet atome de carbone a-t-il accumulé une histoire qui lui est propre ? Et en a-t-il conservé une trace ?

Immanquablement, cet atome de carbone retournera à cette biosphère universelle, d’une manière ou d’une autre.

 

A suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Essai
commenter cet article

commentaires

Eve Océane 04/12/2012 10:19

Je viens de parcourir ces trois articles très denses dont le sujet est passionnant et auxquels je reviendrai.
Ma première réaction à celui-ci :
qu'est-ce qui nous permet à nous, humains, de savoir de quoi sont ou non conscients les autres êtres vivants et particulièrement les animaux ?
quelle preuve aurions-nous, entre autre, du fait qu'ils ne peuvent pas se savoir mortels ?

libre necessite 04/12/2012 15:43



Bonjour Eve, nous avons encore beaucoup à apprendre dans ce domaine mais pour l'instant aucune observation ne peut nous permettre d'aller jusque là. Bises Dan



Clovis Simard 27/09/2012 22:49

Blog(fermaton.over-blog.com)No.24- THÉORÈME FERMATUM. - Composition de la conscience.

cronin 29/10/2011 11:46


Bonjour Dan

j'aime beaucoup cet article, notamment, son introduction... il y a les sciences... il y a l'Amour, il y a la "fusion" de deux êtres en osmose, regard scientifique, sur le parcours d'un cycle qui
pourtant relie deux parrallèles identiques qui se croiseront sur le chemin de la vie : la vie et la mort. L'un de va pas sans l'autre, j'aime cette vision qui débute, je vais lire la suite, à
bientôt sur tes pages. Corinne (Cronin) Merci de ta visite pendant mon absence, bises, amitié. Ma rose.


libre necessite 29/10/2011 14:45



Merci Corinne, de suivre cet essai important pour moi. BisesDan



flipperine 28/10/2011 18:48


la vie est un train qui va vite mais c'est complexe


libre necessite 28/10/2011 20:09



Bonsoir Flipperine. Merci de cette lecture



Pénéloop 27/10/2011 08:53


Aucun effort, Dan...

Juste du plaisir.

Bonne journée !


Loop


libre necessite 27/10/2011 09:18



Alors bonne journée . Bises Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->