Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 10:23

img185

 

 

 

Bon ! Je sais, vous allez me dire

Que vous n’avez pas besoin de moi

Pour manquer une prise de vue.

Sans doute, mais comme en toute chose,

Il faut se perfectionner

Et tenter de faire mieux la  fois prochaine.

Voyons donc ensemble la première leçon.

Règle numéro un, pour manquer un cliché…

Faites en sorte que votre sujet principal

… Soit hors du champ.

Dans mon exemple, vous avez deux enfants magnifiques.

A Paris, devant une crêperie,

Oui je sais c’est plus fort que moi

Où que je sois, il me faut une crêperie.

 Rue Saint André des arts, très précisément

Les parents, un couple de Suédois,

Sont à l’intérieur pour payer la note.

Les enfants sont sagement assis sur la margelle d’entrée

Et malgré la faible différence d’âge

La petite fille est très attentive à son petit frère

Deux gamins scandinaves, je flaire la bonne photo

Je prépare donc mon appareil

Le temps de quelques réglages…

Les deux petits sont toujours là

Et très attendrissants.

Oui mais en suivant leurs regards

Je viens de me rendre compte

Que j’ai trop tardé

Un chat est passé devant eux

Et je suis arrivé trop tard

Il me reste juste ce cliché avorté

Et le souvenir cruel de l’échec

Cartier Bresson définissait bien,

ce qu'il appelait « l’instant décisif ».

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Photo commentée
commenter cet article

commentaires

monpetitbonheur54 07/10/2011 08:19


Quelquefois on croit râté son cliché, et finalement il y a un petit quelquechose d'intéressant : le regard dirigé des petites filles...
@nnie


libre necessite 07/10/2011 10:09



Merci Annie, bienvenue chez moi. J'aime cette photo mais pour moi elle portera toujours la deception de celle que j'aurais voulu prendre. Amicalement Dan



Magalune 02/10/2011 21:52


je la trouve belle moi cette photo, que tu qualifie d'avortée. On sent une grande tendresse entre ces deux là, à la façon dont ils sont serrés l'un contre l'autre. Sans oublier leur regard curieux,
tourné dans la même direction, le corps penché en avant, dans un même élan. Elle raconte plein de choses cette photo !
bises


libre necessite 03/10/2011 08:44



J'ai avant tout voulu qu'on en parle, merci de le faire si bien . Bises dan



Jeanne Fadosi 01/10/2011 14:58


Cette photo-ci n'est pas ratée, simplement, tu as manqué une autre possibilité ... des fois, le contraire se produit non ?
belle fin de semaine


libre necessite 01/10/2011 15:12



Merci Jeanne, oui celle ci n'est pas ratée , j'ai juste ratée celle que je voulais prendre. Bises Dan



mllleM 30/09/2011 19:17


je trouve au contraire cette photo très réussie , pleine d'émotion , j'adore.
m.


libre necessite 01/10/2011 10:40



Merci Morgane Bises Dan



Catheau 30/09/2011 09:58


"Ô toi que j'eusse aimé[e], ô toi qui le savais..."
Nous, on ne sait rien et le regard des enfants, tourné vers ce qui est passé, est porte ouverte sur tous les possibles.


libre necessite 30/09/2011 10:38



Chère passante, Il me plait de voir entendre ainsi clamer les mérites de mes défaillances. Bonne journée Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->