Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 05:16

 

Photos-publiees-2-1403-copie-1.JPGIls existent de nombreux vestiges qui témoignent de la persistance  des traditions hérités des rites païens et des superstitions celtiques au beau milieu des lieux sanctifiés par l’église catholique.

Chez les Celtes, les Druides étaient maîtres de l'eau et du feu. Ils prononçaient des paroles magiques qui rendaient les fontaines capables de guérir les maladies, de féconder, de deviner l'avenir. Pour devenir druides, les jeunes hommes devaient subir l'épreuve du feu, mais aussi celle de l'eau : ils étaient immergés dans un puits sacré.

 En Bretagne, les premiers évêques interdirent d'adresser des vœux aux arbres, aux pierres et aux sources. Petit à petit, l'église dut cesser de persécuter ceux qui vénéraient les sources, surtout parce que les fontaines ne pouvaient pas être détruites car elles avaient un autre rôle : la distribution de l'eau potable.

On admit alors la croyance aux vertus de la source. On construisit un oratoire pour la protéger et souvent une chapelle à proximité.

Le clergé chrétien, pour faire oublier cette origine, donna aux fontaines des protecteurs, saints vénérés dans la chrétienté toute entière, moines ou saints hommes venus au Ve et VIe siècles, avec leurs paroisses du pays de Galles, de Cornouaille et d’Irlande, fuyant l’envahisseur saxon.

Trois sortes de pratiques  rituelles de ces eaux miraculeuse :.

1- Les rites de guérison: l’eau guérit les rhumatismes, la goutte, la rage, les fièvres, les maladies d’enfants.

 2- Les rites de divination : elles permettent de connaître la date d’un mariage, ou la santé d’un enfant à naître.

3-  Enfin, les rites de protection du bétail guérissent bovins et chevaux. La protection du bétail les saints patrons sont: Corneli, Herbot, Nicodeme… mais pour les chevaux on leur préfère St Eloi et Hervé.

La basse Bretagne est particulièrement riche en fontaines sacrées, situées près d’un sanctuaire associées aux pouvoirs des saints qui, à leur arrivée en Breta­gne (Grande Bretagne) avaient pour habitude d’établir leur ermitage près des sources.

Les fontaines bretonnes ont leurs particularités : elles sont essentiellement rurales, situées dans des hameaux plutôt que des villages et associées à des édifices religieux éparpillés dans nos campagnes. Les sources ont été depuis des temps anciens l’objet de cultes que l’Eglise catholique s’est attachée à christianiser en construisant à proximité d’une majorité d’entre elles des édifices religieux comme des chapelles et des églises paroissiales.

Quelques exemples en Côtes d'Armor, à Lannion, les mères font tremper les chemises de leurs enfants malades dans la fontaine de Saint Ivy et baigne les enfants infirmes dans la fontaine St Hervé à Pedernec.

Dans le Finistère,la fontaine de Gouesnou guérit les rhumatismes, celle de Moëlan sur mer les maux de ventre et celle de Rumengol, souveraine, traite toutes les maladies. Les boîteux trouvent du réconfort à  Dirinon.

Notre Dame des fontaines à Briec est réputée pour le soutien des mères, lors de l'allaitement. Un homme incrédule, après avoir bu, par dérision, l'eau de la fontaine, vit ses seins se gonfler de lait.

Dans le Morbihan, la fontaine de Guiromar (près de Vannes) parmi, beaucoup d’autres guérit les rhumatismes , celle de Baud traite les maux des yeux, la surdité se traite, à Pontivy (fontaine Saint-Mériadec), à Meslan (St Diboan) et à Réguiny (Saint-Clair).

Contre la folie et les maladies nerveuses la fontaine blanche Fetan Gwen de St Colomban ou à Locminé

Pour les boîteux atteints par la luxation héréditaire de la hanche (maladie traditionnelle de la Bretagne), on leur conseille de se rendre à Ploërmel ou à Gourin.

Dans les Côtes-d'Armor, nombreuses sont les fontaines à soigner les abcès, l'acné ou encore les coliques, ainsi que  la cécité à Châtelaudren (Notre-Dame-de-la-Clarté) les maladies des yeux à Limerzel (St Clair)  et à Locarn  les boîteux.
Outil culte en Bretagne, elles ont souvent une belle architecture. Elles ont presque toutes les pouvoirs de guérir tous les maux. Les bretons sont proches de leurs guérisseurs et des connaissances ancestrales, aussi ils se rapprochent plus des actes païens et de la nature.

Pierre Jakez Hélias a écrit : "Elles étaient trop nombreuses pour être toutes fréquentées. Souvent cachées dans la campagne, difficiles d’accès, mais de vieilles paroles affirment quelles font du bien aux pauvres gens".

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Bretagne
commenter cet article

commentaires

Swiss Life Mutuelle 10/02/2012 06:32

Belle article! l'effet de ces eaux sur cette maladie est donc divine?

libre necessite 10/02/2012 08:54



Bien sûr que ces eaux ont des effets ... avec la foi. Merci pour cette visite. Dan



flipperine 13/12/2011 18:46

et l'eau guérit aussi les yeux dans certaines régions, en alsace par exemple

libre necessite 13/12/2011 19:10



Merci Flipperine pour toutes ces visites groupées . Bises Dan



cecyle 13/12/2011 14:44

Tiens tiens, il y en quelques unes qu'il me plairait bien d'aller boire!
:)
As-tu remarqué que pour être sur que l'on retienne bien ce que tu nous apprends, tu te répète dans les points 1 et 2?
;p
Bisous msieur Dan!

libre necessite 13/12/2011 16:33



Merci Miss, heureusement que tu es là pour tout voir. Bises Dan



cronin 12/12/2011 16:57

Bonsoir Dan,

Voilà en tout cas, une belle fontaine où l'on puise à la connaissance... j'aime beaucoup les fontaines ! Il est vrai qu'elles symbolise la guérison, le pouvoir de régénération, grâce à son eau...
pure...il y fait beau de s'y abreuver sans cesse... merci pour ton article, enchanteur Dan... Je crois y avoir vu près d'une fontaine un barde, assurancetourix... je dépose ma rose sous ton
article, très belle soirée Dan, bises, toute mon amitié. Corinne (Cronin)

libre necessite 12/12/2011 18:16



Merci Corinne de me comparer à un barde. Merci de ton passage. Bises Dan



Lenaïg 12/12/2011 10:56

Bonjour Dan. J'ai aimé lire ton billet, les fontaines bretonnes méritent toutes qu'on s'y arrête, oui. En surimpression, j'ai revu celles que j'aime et que je ne situe plus très bien, sauf celle du
parc de l'Abbaye de Daoulas, ou une autre non loin de Lannilis, où nous allions chercher des tétards avec mon père quand nous étions enfants ! Mais je suis contente que tu les re-situes bien dans
leur contexte ! Bises.

libre necessite 12/12/2011 14:06



Merci Lenaïg, je suis content que cela te parle ainsi. Bises Dan



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->