Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 15:23

 tic_et_litterature_accroche-1--copie-1.jpg

 

 

 

Chacun vit à toute allure,

En griffonnant sur un brouillon.

Alors qu’on ne le sait pas encore

Mais jamais il ne nous sera  possible

De tout retranscrire au propre

Et d’une belle écriture,

Comme pour laisser à la postérité

Une vie nette et sans bavure.

Bien sûr on ne peut remonter le temps,

Ce qui est le plus dur à accepter

C’est de ne jamais pouvoir

Utiliser une gomme ou un effaceur,

Pour effectuer des corrections.

Avec la mémoire non plus on ne peut pas se réjouir.

Car les erreurs accumulées

Que l’on voudrait tant enfouir

Pour ne plus jamais y penser,

Reviennent sans cesse nous hanter.

Alors on s’en arrange,

Les petites salissures sont enjolivées,

Quand aux plus grosses maladresses

 Et les stupides aberrations,

Elles viennent encore alimenter

Une énorme culpabilité.

Les années passent,

On pense pouvoir l’alléger

Mais en réalité, chaque jour

Elle plombe notre fardeau.

Ainsi les jambes deviennent lourdes

Et  notre dos se courbe un peu plus.

Dans  l’écriture, on s’applique

Les récits et les contes sont immaculés.

 Les rêves n’ont pas de rature.

Les poètes ne sont meilleurs que les autres,

Ils n’ont pas moins de fautes à avouer,

Mais une certaine sensibilité,

Qui  toujours les persécute.

Cet aveu ainsi rédigé

Me sera-t-il à demi pardonné ?

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Petite Prose
commenter cet article

commentaires

Capucine 08/04/2011 02:51


Bonsoir Dan,

C'est dur, c'est fort... C'est aussi ça la vie !
J'ai tendance à penser qu'avant chaque acte important, il faut se regarder dans la glace pour voir si l'on en sera encore capable après.
Très beau texte.
Bisous & Douce nuit.
Capucine


libre necessite 08/04/2011 08:05



Les culpabilités vraies ou imaginées sont de plus en plus dures à vivre ...mais ce sont toujours des occasions d'écriture. Bises


Dan



flipperine 05/04/2011 19:22


et qui ne fait rien ne casse rien
bises


Elo 01/04/2011 19:47


on n'a pas à se sentir coupable d'être... Celui qui n'a rien à se reprocher n'est pas, il n'existe pas... il ne vit pas! On peut s'aimer tel qu'on est et se pardonner!!! Bises


Elo 01/04/2011 15:45


Aveu plus qu'humain... Serait-on humain sans imperfections? La vie serait-elle belle si transcrite sans bavures, sans émotions, sans erreurs? Bises


libre necessite 01/04/2011 18:32



Difficile pourtant de s'accorder ce droit à l'erreur....le poids des culpabilités est bien lourd. Bises



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->