Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 12:10

11020013-1-.jpg

Boris Vian est un écrivain Français, Poète, Parolier, Chanteur, critique et musicien de Jazz, né le 10 mars 1920.

victime d'un rhumatisme articulaire aigu, cette maladie du cœur,  en fera la cible de l'affection trop étouffante de sa mère. Il en parlera dans « l’herbe rouge » et dans « l’Arrache-cœur ».

Il fréquente les cafés de Saint Germain des prés : le café de Flore ou les deux magots, à l'époque où ceux-ci rassemblent intellectuels et artistes .Son premier roman célèbre est « J’irai cracher sur vos tombes », écrit en 1946 est très controversé. Boris Vian est condamné en 1950 pour outrage aux bonnes mœurs.

 Après l'échec de « L’arrache-cœur », il décide d'abandonner la littérature.

Passionné de jazz, il joue de la trompette de poche  au Tabou, club de Saint-Germain-des-Prés. Henri Salvador disait de lui : « Il était un amoureux du jazz, ne vivait que pour le jazz, ne s'exprimait qu'en jazz ».

Il fait quelques apparitions  au théâtre et dans quelques films.

Le matin du 23 Juin 1959, Boris Vian assiste à la première de « J’irai cracher sur vos tombes », film inspiré de son roman. Il a publiquement dénoncé le film, annonçant qu'il souhaitait faire enlever son nom du générique. Quelques minutes après le début du film, il s'effondre dans son siège et, avant d'arriver à l'hôpital, il meurt d'une crise cardiaque.

Son œuvre connut un succès public posthume.

Il a écrit 11 romans, quatre recueils de poèmes, plusieurs pièces de théâtre, des nouvelles, de nombreuses chroniques musicales, des scénarios de films, des centaines de chansons.

Sous son propre nom, il a écrit des romans fantastiques, poétiques et burlesques, les plus connus étant entre autres : « L’écume des jours », « L’automne à Pékin », « l’arrache-cœur » et « l’herbe rouge ».

Sa chanson la plus célèbre, parmi les 461 qu'il a écrites, est Le Déserteur, chanson antimilitariste composée à la fin de la guerre d’Indochine en février 1954, juste avant la guerre d’Algérie. Cette chanson fut interdite sur les ondes dans sa version d'origine.

Il a également écrit « le blouse du dentiste » qui sera interprété par Henri Salvador. Je me suis mis à la guitare pour l’occasion en espérant que l’un et l’autre ne m’en voudront pas trop.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Focus
commenter cet article

commentaires

flipperine 22/10/2011 19:06


un écrivain dur à lire


libre necessite 22/10/2011 19:08



Oui Flipperine une lecture difficile en effet Dan


 



Iddril 22/10/2011 09:59


Bravo, Dan, pour ton interprétation. Quant à l'mage fixe, je comprends que tu veuilles préserver ta tranquillité ;-)
Pour moi, Boris Vian, c'est l'Ecume des Jours, premier roman que j'ai lu de lui quand j'avais ...16-17 ans.
Bisous


libre necessite 22/10/2011 10:43



Merci Iddril, C'est mon hommagepersonnel à Boris Vian. Bises Dan



cecyle 21/10/2011 19:56


En attendant que mon amoureux arrive pour m'emmener à Paris, j'ai tout lu et tout entendu!
Mon ptit Dan, tu nous avais caché tes talents!!!
J'adooore!
Tu recommenceras hein?
Et merci pour ce très bon article sur ce grand monsieur!
Gros bisous et bon week end mon ami!


libre necessite 21/10/2011 20:22



Merci Miss, tu peux partir pour Paris et bien en profiter, tu as été très gentille. Bises Dan



Rose 21/10/2011 19:25


Ecellent Dan!
Je n'aime pas beaucoup le style de Boris Vian, mais cette chanson est rigolote et ton interprétation extra!
Bisous
Rose


libre necessite 21/10/2011 20:25



Merci Rose, d'avoir tout de même été au bout de cet article. Bises Dan



Catheau 21/10/2011 08:50


Pour moi, Boris Vian, ce sera éternellement le nénuphar qui pousse dans la poitrine de Chloé.


libre necessite 21/10/2011 09:07



Bonjour Catheau, pour moi aussi l'écume des jours a été une grande émotion mais j'ai relu l'Arrache coeur récemment avec beaucoup de plaisir. Amitiés Dan  



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->