Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 06:38

 

En témoignage de la puissance des tempêtes, les vagues viennent régulièrement déposer des détritus de toutes sortes.

L’hiver, il n’est pas rare de trouver  échoués sur les plages ou fracassés contre les rochers des embarcations de toutes tailles. On se souvient de ce pétrolier (TK Bremen) posé sur le sable de la plage d’Erdeven l’an dernier. Le plus souvent il s’agit de barques de pêcheurs ou de petits voiliers de plaisance ayant brutalement rompus leurs amarres.  Parfois il est question d’un naufrage comme le mois dernier où quatre marins ont pu être secourus avant que leur bateau ne soit brisé en deux parties.

On peut également trouver les carcasses de quelques animaux  marins : Lièvres de mer, différents oiseaux marins, baleines ou dauphins, plus rarement  sur ces côtes bretonnes, un requin comme en septembre dernier.

 La région où j’habite n’a pas de tradition de naufrageurs mais il peut arriver que quelques cagots de passage nous laissent quelques échantillons de leurs marchandises.  Trop souvent malheureusement de nombreux détritus en plastique flottent jusqu’au rivage.

Témoins de l’activité maritime, il n’est rare de rencontrer du matériel de marine : flotteurs, bouées, cordages et filets de pêche. Avec le bois flotté, tout ce matériel peut finir en décoration dans une crêperie locale.

DSC2143

Ma dernière découverte est plus étonnante puisqu’il  n’est pas fréquent de trouver tant de pouces-pieds sur un bloc de béton. Envahit pas ces crustacés, il a été arraché des fonds marins par la force des vagues pour venir s’échouer sur la plage.

Ce crustacé a fait l’objet d’une pêche intensive qui a conduit à un fort déclin de ses populations dans plusieurs régions. La faible productivité de l'espèce est liée à une croissance lente et des exigences d'implantation particulière. En effet, il ne se développe que dans des zones rocheuses battues par les vagues en permanence. Sa pêche assez dangereuse puisqu’il est nécessaire de s’encorder pour descendre le long de rochers difficiles d’accès. Elle se pratique au marteau et burin ou autres racloirs mais est aujourd’hui strictement surveillée. Son prix est très élevé et sa commercialisation est limitée localement et la quasi-totalité est exportée au Portugal et en Espagne où les populations côtières en sont très friandes.  Pour lui conserver ses qualités gustatives et  garantir sa fraicheur, ce crustacé doit être présenté en grappes encore fixés à des fragments de roche.  

_DSC2141.JPG

La bestiole se consomme après cuisson dans un bain d’algues. La dégustation demande une certaine dextérité, il faut saisir le bec d'une main, la gaine de l'autre, et effectuer une petite torsion, tout en extrayant la chair, tout en prenant garde aux éclaboussures de l'eau chaude. Il est recommandé de porter un bavoir pour se protéger des projections.

Un pur plaisir, leur goût est sauvage et très marin, très iodé.

_DSC2139.JPG


Partager cet article

Repost 0
Published by libre necessite - dans Bretagne
commenter cet article

commentaires

C comme Corinne 28/01/2014 07:52

Je ne connaissais pas ces pousse pieds. La photo est impressionnante !
Bises

libre necessite 28/01/2014 19:50



Bonsoir Corinne, oui des bestioles assez bizarres. Bises Dan



ABC 12/01/2014 09:22

Bon appétit ! Plaisir de te retrouver autour d'un met délicieux.

libre necessite 12/01/2014 10:38



Bonjour ABC tous mes voeux de bonne année. Dan



flipperine 12/01/2014 00:40

j'apprends encore qq chose de nouveau aujourd'hui je ne connaissais pas ce crustacé

libre necessite 12/01/2014 10:37



Très rare et dificile à trouver dans le commerce. Bon dimanche Dan



mireille du sablon 10/01/2014 16:53

J'en avais entendu parlé comme d'un mets très raffiné, leur "pêche" ou cueillette semblant dangereuse car difficile d'accès.Quel en est donc le goût? Merci pour tes explications.
Gros bisous du soir de Mireille du Sablon

libre necessite 10/01/2014 19:05



A mon gout, ce crustacé est mois fin qu'une huitre mais bien plus iodé. Bises Dan



Nina Padilha 10/01/2014 12:18

Je ne connaissais pas.
Merci !

libre necessite 10/01/2014 15:09



Des bestioles uniquement sur quelques rares spots de l'océan atlantique. Bises Dan 



Présentation

  • : Libre nécessite
  • Libre  nécessite
  • : "Venant d’un petit coin de moi même que j’affectionne particulièrement, juste à la lisière de l’âme, lieu secret de mes enchantements passagers" Louis Calaferté
  • Contact

Romans

img522.jpg      img521.jpg      img520-copie-1.jpg

 

Texte Libre

<!--************CODE GEOCOUNTER************-->
<a href="http://www.geovisites.com/fr/directory/actualites_par-theme.php?compte=342271291005"  target="_blank"><img src="http://geoloc9.geo20120530.com/private/geocounter.php?compte=342271291005" border="0" alt="par theme"></a>
<br><a href="http://www.icisonneries.com/sonneries/">sonneries</a>
<!--************END CODE GEOCOUNTER************-->